NOUVELLES

Les yeux seront tournés vers les pneus et les rivaux de Vettel au GP de Hongrie

25/07/2013 02:33 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

BUDAPEST, Hongrie - La pression sera sur les épaules du fabricant de pneus Pirelli, ce week-end, à l'occasion du Grand Prix de Hongrie. Tout comme elle le sera aussi sur celles des pilotes qui tentent de rattraper Sebastian Vettel au sommet du classement.

Pendant que les rivaux de l'Allemand tenteront de l'empêcher d'accroître son avance avant la pause de la mi-saison, Pirelli espère que ses pneus mal-aimés résisteront aux températures chaudes qu'on attend dimanche dans la région de Budapest.

La semaine dernière, les équipes ont tenu des séances d'essais à Silverstone afin d'évaluer les nouveaux pneus fournis par Pirelli. Plusieurs crevaisons spectaculaires survenues sur le même circuit, à l'occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne en juin, avaient mené aux vertes critiques des pilotes et même à une menace de boycottage.

«Nous n'avons pas exigé d'avoir des pneus différents, nous avons demandé des pneus qui sont sécuritaires, a noté le triple champion en titre Vettel. C'est difficile de dire à quoi il faut s'attendre ici.»

À la suite des critiques et de sa propre enquête interne, Pirelli a décidé qu'à partir de l'épreuve hongroise et jusqu'à la fin de la saison, elle reviendrait aux pneus de l'an dernier. Les composantes adoptées en vue de la présente saison y ont été intégrées.

Il y avait eu plusieurs incidents avec les pneus avant même la course de Silverstone — au Grand Prix d'Espagne en mai, notamment, quand la journée s'est transformée en une procession d'arrêts aux puits en raison des pneus qui se dégradaient à vue d'oeil.

Vettel (Red Bull) a une avance de 34 points sur Fernando Alonso (Ferrari), 157 points contre 123. Kimi Raikkonen (Lotus-Renault) suit avec 116 points, tandis que Lewis Hamilton (Mercedes) est quatrième avec 99 points.

«La deuxième moitié de la saison sera extrêmement difficile, alors qu'il y aura un bon nombre de courses en seulement quelques semaines, a affirmé Vettel. Reste qu'avec le système de pointage actuel, évidemment nous sommes en très bonne position pour le moment.»

Pirelli fournira des gommes tendres et intermédiaires en vue de la course sur le circuit Hungaroring.

Le fournisseur a par ailleurs annoncé jeudi les pneus qu'il mettrait de l'avant pour les trois premières courses après la pause de quatre semaines. Les gommes dures et intermédiaires seront utilisées à Spa et Monza en vue des Grands Prix de Belgique et d'Italie, tandis que les super-tendres et les intermédiaires serviront pour la course en soirée de Singapour, où les super-tendres sont l'idéal sur ce circuit très serré et sinueux.

Avec 14 virages et de courtes lignes droites, le Hungaroring est le circuit où il est le plus difficile de dépasser après Monaco.

PLUS:pc