BIEN-ÊTRE
24/07/2013 11:53 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

Doit-on vraiment craindre les orages?

Getty
POOLE, ENGLAND - JULY 21: Lightning strikes over Poole Harbour during a thunderstorm on July 21, 2013 in Poole, England. The spell of hot weather was brought to an end last night on the South coast after a second week of heatwave conditions across the UK. (Photo by Dan Kitwood/Getty Images)

La saison estivale apporte son lot de bonheur, de soleil, de plage et de festivités, mais elle apporte aussi son lot d’orages!

Et lorsque la fête est annulée pour cause de journée orageuse, doit-on vraiment craindre les affres de la foudre? Les orages sont-ils réellement dangereux?

C’est la question à laquelle veut répondre Top Santé, en publiant les propos de Christian Virenque, spécialiste en la matière.

Pour ce dernier, les éclairs sont effectivement dangereux, mais les chances de mourir des suites d’un foudroiement demeurent somme toute assez minces.

« Sur les 30 à 50 cas de foudroiement qui surviennent chaque année en France, seul un tiers est mortel », lance Virenque avant de poursuivre ses explications.

Il informe notamment qu’il n’existe virtuellement aucun risque à toucher une victime foudroyée, puisque le courant entre et ressort instantanément. Il est donc possible de lui porter secours.

Il rappelle ensuite l’importance d’envoyer immédiatement à l’hôpital une victime de la foudre, et d’appeler les secours le plus rapidement possible.

Il termine en rappelant qu’il s’agit d’un événement très rare, mais qu’il occasionne souvent un syndrome de stress post-traumatique chez ceux qui en sont victimes, et qu’il ne faut pas minimiser un tel événement.

INOLTRE SU HUFFPOST

19 juillet 2013: orages violents au Québec