NOUVELLES
25/07/2013 06:20 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

Espagne: le train n'a eu aucun problème opérationnel

AFP

"Ce que nous savons, c'est que le train n'a eu aucun problème opérationnel, le train avait passé une révision le matin même", a déclaré Julio Gómez-Pomar Rodríguez, interrogé par la radio privée Cadena Cope.

"Ces trains passent une révision tous les 7.500 kilomètres, puis tous les 50.000 kilomètres, puis tous les 150.000 kilomètres", a-t-il ajouté: "pour le dire autrement, le dossier d'entretien et de contrôle du train était parfait".

LIRE AUSSI:

Espagne: 77 morts dans le déraillement d'un train (PHOTOS/CARTES)

De son côté, le secrétaire d'Etat aux Transports Rafael Catala a déclaré à la radio Cadena Ser que "la tragédie qui est survenue hier soir à Saint-Jacques de Compostelle paraît être liée à une infraction, (un excès) de vitesse", une hypothèse largement reprise jeudi par la presse espagnole.

"Mais nous devons encore attendre les résultats de l'enquête judiciaire et de celle menée par la commission d'enquête du ministère" des Transports, a-t-il ajouté.

Le président de Renfe s'en est lui aussi remis à l'enquête en cours, rappelant toutefois que "la zone où s'est produit l'accident a une limitation de vitesse de 80" kilomètres heure, tandis qu'un enregistrement d'un appel du conducteur en cabine, retranscrit jeudi par El Pais, évoque une vitesse de 190 kilomètres heure.

Le président a précisé que le mécanicien du train avait 52 ans, dont 30 ans d'expérience dans l'entreprise, et qu'il travaillait sur cette ligne depuis plus d'un an.

Déraillement d'un train en Espagne (24 juillet 2013)

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.