NOUVELLES

De peine et de misère

25/07/2013 09:02 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les Alouettes l'emportent de justesse 32-27 sur les Eskimos d'Edmonton.

Les Alouettes ont cru un instant avoir gaspillé une avance considérable pour la deuxième semaine de suite. Ils ont finalement résisté pour freiner l'hémorragie.

Les Montréalais ont bousillé une avance de 13 points en début de 4e quart. Ils ont tout de même vaincu les Eskimos d'Edmonton 32-27, jeudi, au stade Percival-Molson. Ils ont ainsi évité une quatrième défaite de suite.

Sans avoir résolu tous ses problèmes, l'attaque des Alouettes a fourni quelques pistes de réponses aux nombreuses interrogations qu'elle suscitait.

Brandon Whitaker a connu son meilleur match depuis son retour au jeu, à la deuxième semaine. Le porteur de ballon a amassé plus de 100 verges de gain au sol pour la première fois de la saison. En plus de son touché, marqué en fin de première demie, il a marqué les esprits au 3e quart avec quatre courses consécutives pour un total de 60 verges, dont deux de 22 et 25 verges.

Mais Whitaker a également commis un revirement coûteux au 4e quart. Son échappé en territoire des Alouettes a été récupéré par les Eskimos qui ont inscrit, sur le jeu suivant, un deuxième touché de suite pour prendre l'avance 27-26.

Emry à l'avant-scène

En première demie, Shea Emry a fait son effort de guerre pour fournir à l'attaque les conditions propices à son émancipation.

Le secondeur a réussi ses deux premières interceptions de la saison, en territoire des Eskimos, pour permettre aux Alouettes de prendre l'avance 20-6 après une demie.

Emry a commis son premier larcin au quart initial aux dépens de Mike Reilly et l'a ramené jusqu'à la ligne de 7 avant d'être puni pour conduite antisportive. Malgré ce recul, l'attaque est parvenue à ajouter sept points au tableau quand Anthony Calvillo a rejoint SJ Green sur six verges.

Au deuxième quart, Ejiro Kuale s'est lancé à la poursuite de Jonathan Crompton, nouvellement entré en poste. Emry a encore une fois hérité du ballon dont Crompton voulait se débarrasser pour positionner l'attaque des Alouettes au 22 des Eskimos. Cette fois, les Montréalais se sont contentés d'un placement.

D'autres détails et réactions à suivre.

PLUS:rc