NOUVELLES

BlackBerry met à pied 250 personnes à ses installations de Waterloo

25/07/2013 05:35 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

TORONTO - BlackBerry (TSX:BB) a remis un avis de licenciement à 250 travailleurs de ses installations d'essais des produits à Waterloo, en Ontario, où se trouve le siège social du fabricant de téléphones intelligents.

Les employés en question, affectés aux activités de fabrication, de recherche et de développement de la société, ont été mis au courant de la situation mardi.

«Cela fait partie de la prochaine étape de notre plan de redressement afin d'accroître notre rendement et de donner à notre entreprise la juste taille pour les opportunités qui se présenteront dans l'informatique mobile. Nous serons aussi transparents que possible à mesure que ce plan évoluera», a indiqué BlackBerry dans un courriel.

L'an dernier, BlackBerry avait fait part de son intention de retrancher à ses effectifs quelque 5000 personnes, dans le cadre de ses efforts de restructuration.

BlackBerry cherche à retrouver une place de choix au sein du marché hautement concurrentiel des téléphones intelligents, avec ses plus récents appareils BlackBerry Z10 et BlackBerry Q10 ainsi que son nouveau système d'exploitation.

Lors de l'assemblée annuelle de l'entreprise, plus tôt ce mois-ci, le président et chef de la direction Thorsten Heins avait affirmé aux actionnaires que BlackBerry se trouvait au cours d'une «transition complexe» devant lui permettre de retrouver le chemin de la rentabilité.

Le mois dernier, BlackBerry a fait l'annonce de résultats financiers trimestriels qui se sont révélés inférieurs aux attentes largement optimistes des analystes. Depuis, les spécialistes se demandent si le fabricant sera en mesure de redevenir un joueur de premier plan de l'industrie des téléphones intelligents, qui fait elle-même face à des vents contraires.

M. Heins a laissé entendre que de nouveaux produits pourraient être mis en marché avant la fin de l'année. L'entreprise n'a cependant rien annoncé de précis à ce sujet.

Les actions de BlackBerry ont récemment glissé sous la barre des 10 $ pour la première fois depuis l'an dernier. Elles ont clôturé jeudi à 9,26 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de quatre cents par rapport à leur précédent cours de fermeture.

PLUS:pc