NOUVELLES
24/07/2013 02:36 EDT | Actualisé 23/09/2013 05:12 EDT

Une équipe de l'ONU est arrivée en Syrie pour enquêter sur les armes chimiques

DAMAS, Syrie - Une équipe d'enquêteurs de l'ONU ayant pour mission de faire la lumière sur l'utilisation alléguée d'armes chimiques en Syrie est arrivée à Damas, mercredi, pour discuter avec le gouvernement de la possible ouverture d'une enquête sur ce dossier.

Il s'agit de la première mission du genre menée par des experts internationaux. Les discussions, qui risquent d'être difficiles, se concentreront sur une dizaine d'incidents lors desquels des armes chimiques auraient été utilisées.

Les rebelles syriens, les États-Unis et d'autres pays ont accusé le régime d'avoir recours à des armes de destruction massive, tandis que le gouvernement du président Bachar el-Assad et son allié russe blâment les rebelles pour ces attaques.

L'équipe de l'ONU a été invitée par le gouvernement syrien pour discuter des termes d'une possible enquête.

Le régime syrien a invité l'ONU à enquêter sur seulement une attaque alléguée, qui se serait produite le 19 mars dans le village de Khan al-Assal, dans le nord de la Syrie. Le gouvernement refuse toute enquête sur d'autres attaques à l'arme chimique qui seraient survenues à Homs, à Damas et ailleurs dans le pays.

Le régime de Bachar el-Assad posséderait l'un des plus importants arsenaux d'armes chimiques du monde, qui comprendrait du gaz moutarde et du gaz sarin.

Mardi, l'émissaire spécial de l'ONU au Moyen-Orient, Robert Serry, a déclaré au Conseil de sécurité avoir reçu 13 rapports de présumées attaques à l'arme chimique en Syrie.

Plus de 93 000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit en Syrie, en mars 2011.

PLUS:pc