VIDEO
24/07/2013 03:30 EDT | Actualisé 22/09/2013 05:12 EDT

Les New-Yorkais font la queue pour marcher sous la pluie au MoMA

L'installation Rain room du Museum of Modern Art (MoMA) à New York permet aux visiteurs de contrôler la pluie. Cet été, les New-Yorkais font la file pour y accéder.

D'abord proposée à Londres à la fin de l'année dernière, la Rain room (Salle de pluie) plonge le visiteur dans un espace réduit où tombe une pluie forte. Dès qu'on s'y engouffre, des capteurs traquent chacun de nos mouvements et l'eau cesse de tomber précisément là où l'on se trouve.

« J'ai fait la queue pendant quatre heures. C'est un concept très intéressant », explique à l'Agence France-Presse Luciano Neves, un Brésilien installé à New York qui n'en revient toujours pas. « J'ai été un peu mouillé parce qu'il faut quand même traverser un peu la pluie pour l'arrêter. »

Inaugurée au MoMA en mai, la Rain room doit fermer ce dimanche. Mais en raison des hordes de visiteurs, le musée a décidé d'élargir ses horaires. Il est même désormais possible de contempler l'installation sans y entrer.

À l'intérieur, les visiteurs se prennent en photo à contre-jour, les courbes de leur corps illuminées par un immense projecteur placé tout au fond de la pièce.

Plus de 60 000 visiteurs

Le succès de l'installation ne se dément pas. Plus de 60 000 personnes l'ont visitée. Le chiffre peut paraître faible, mais seulement dix personnes sont admises en même temps pendant quelques minutes à l'intérieur de la Rain room.

Mardi en fin de matinée, six heures avant la fermeture du musée, plus personne n'était autorisé à prendre place dans la file d'attente, le personnel étant certain que les nouveaux arrivants n'auraient de toute façon pas l'occasion d'entrer avant la fermeture des portes.

Maigre consolation : seules quelques petites minutes d'attente étaient nécessaires pour aller voir l'installation, sans pouvoir toutefois y entrer.

PLUS:rcvideo