NOUVELLES
23/07/2013 10:57 EDT | Actualisé 22/09/2013 05:12 EDT

Le roi du Maroc accepte la démission de cinq ministres issus d'un parti laïque

RABAT, Maroc - Le roi du Maroc a accepté la démission de ministres membres d'un parti laïque qui a quitté la coalition gouvernementale dirigée par les islamistes, alors que des discussions sont en cours pour les remplacer.

Un communiqué du palais publié lundi soir affirme que le roi Mohammed VI a accepté la démission des cinq ministres du parti de l'Istiqlal (Parti de l'indépendance), mais qu'il leur a demandé de rester en poste jusqu'à ce que le premier ministre Abdellilah Benkirane trouve un nouveau partenaire pour la coalition gouvernementale.

Le parti de l'Istiqlal a quitté le gouvernement le 9 juillet, en raison du style de gouvernance rigide des islamistes et des tentatives pour réformer les subventions sur le carburant et la nourriture.

L'annonce est survenue alors que le premier ministre rencontrait des responsables du Rassemblement national des indépendants, un parti libéral qui détient à peu près le même nombre de sièges que le parti de l'Istiqlal.

PLUS:pc