NOUVELLES
22/07/2013 12:39 EDT | Actualisé 21/09/2013 05:12 EDT

Plus de 33 000 foyers privés d'électricité 

Des milliers d'abonnés d'Hydro-Québec doivent encore faire preuve de patience, trois jours après les orages violents qui ont déferlé sur la province vendredi dernier.

Dans sa mise à jour de 11 h, lundi, Hydro-Québec a fait état de plus de 33 000 abonnés sans courant dans les régions au nord de Montréal avec 20 200 foyers sans électricité dans les Laurentides, 8 392 à Laval et 4 647 dans Lanaudière.

Dans Lanaudière et les Laurentides, les secteurs les plus touchés par les orages, le courant a été rétabli à plus de 80 % pour les abonnés.

Le rétablissement du courant est lent car les dommages sont parfois très importants, des poteaux et lignes électriques ayant été jetés au sol par les forts vents et la chute d'arbres et de branches. L'accès aux sites est parfois difficile. Des centaines d'employés et d'entrepreneurs sont à pied d'œuvre pour rétablir le courant le plus rapidement possible.

Alain Beaulieu, chef, travaux et réalisations Basses-Laurentides pour Hydro-Québec, affirme que le courant devrait être rétabli mardi pour la majorité de la population, mais que cela pourrait aller jusqu'à « mercredi pour certains cas lourds ».

Des renforts en provenance du Nouveau-Brunswick sont venus aider les travailleurs d'Hydro-Québec pour rétablir le courant.

Au plus fort des orages, plus d'un demi-million de foyers étaient privés d'électricité au Québec.

Pendant ce temps, les ménages touchés par les pannes prennent leur mal en patience. Plusieurs centaines d'entre eux ont participé à une rencontre avec les autorités, dimanche soir à Laval. Ils ont été nombreux à poser des questions, mais tant la nouvelle mairesse Martine Beaugrand que les représentants d'Hydro-Québec ont été incapables de dire avec certitude quand la situation sera rétablie.

Le nettoyage complet devrait prendre un mois environ.

Un mort et des blessés

Les drapeaux sont en berne à Boucherville à la suite de la mort d'une employée municipale. La jeune femme de 21 ans, qui était surveillante à la piscine Paul VI, a été tuée par la chute d'une branche lors des orages. La Ville n'a pas encore donné sa version des faits puisqu'une enquête est en cours, mais les autorités ont exprimé leur tristesse. Une femme de 40 ans et un enfant de 6 ans ont également été blessés. Plusieurs questions demeurent en suspens, notamment pourquoi la piscine était-elle ouverte pendant l'orage. Les installations ont été fermées toute la fin de semaine.

À Prévost, dans les Laurentides, un chapiteau installé dans un camp de jour pour protéger les enfants de la pluie s'est affaissé sur ses occupants, faisant huit blessés mineurs, dont six bambins. Gino Paré, porte-parole de la Sûreté du Québec, a révélé que les victimes avaient été transportées à l'hôpital de Saint-Jérôme afin d'être traitées pour des ecchymoses et des chocs nerveux.

PLUS:rc