NOUVELLES
22/07/2013 10:33 EDT | Actualisé 21/09/2013 05:12 EDT

Meaghan Benfeito et Roseline Filion remportent l'argent aux mondiaux

BARCELONE, Espagne - Moins d'un an après avoir remporté une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres, Meaghan Benfeito et Roseline Filion ont connu un nouveau succès ensemble en décrochant l'argent à la tour de 10 mètres synchro des championnats du monde aquatiques.

La Montréalaise Benfeito et la Lavalloise Filion ont totalisé 331,41 points pour se hisser sur la deuxième marche du podium. L'épreuve a été logiquement dominée par les Chinoises Chen Ruolin et Liu Huixia.

Chen et Liu ont inscrit 356,38 points en exécutant cinq plongeons quasi parfaits et assurant la Chine de son septième titre mondial consécutif dans cette épreuve. Pour Chen, il s'agit d'un quatrième titre mondial à la tour synchro qui s'ajoute à son palmarès qui comprend quatre médailles d'or olympiques.

Les Malaisiennes Pandelela Rinong et Mun Yee Leong ont terminé à 0,27 point des Canadiennes pour obtenir la médaille de bronze, comme elles l'avaient fait aux mondiaux de 2009.

«C’est une sensation agréable d’obtenir cette médaille, s'est exclamée Filion, âgée de 26 ans. C’est la première fois qu’on fait un podium aux Championnats du monde depuis ceux de Montréal — en 2005. Alors c’est une médaille qui fait du bien!»

Les Chinoises ont terminé premières lors des cinq rondes tandis que Filion et Benfeito semblaient en voie de terminer à la troisième place. Mais leur dernier plongeon leur a valu 81,60 points, a égalité avec les Chinoises pour le meilleur plongeon de cette ronde, et leur a permis de devancer les Malaisiennes.

«Après avoir un peu raté notre troisième plongeon — un trois et demi avant carpé —, on s'est dit que nous allions faire comme à l’entraînement, a commenté Benfeito, âgée de 24 ans. Les deux derniers nous ont rapporté beaucoup de points cette année. Nous savions donc que nous pouvions demeurer dans la course pour les médailles.»

«Je savais que nous étions sur le podium après notre dernier plongeon, mais je pensais que c’était une médaille de bronze, a ajouté Filion. Je ne savais pas à quel point nous étions près des Malaisiennes. Finalement, nous avons réussi à mieux faire qu’elles au dernier plongeon pour passer devant.»

Pour Filion et Benfeito, cette médaille d'argent leur rappelle tous les efforts consentis depuis qu'elles avaient causé la surprise en méritant la médaille de bronze aux Mondiaux de Montréal en 2005.

«Nous sommes comme des sœurs, a rappelé Filion. Nous nous vraiment bien et travaillons bien ensembles. Nous avons relevé plusieurs défis dans nos carrières et avons acquis une précieuse expérience. Cela nous a permis d’être constantes à ce niveau pendant longtemps.»

Plus tôt dans la journée, Li Shixin a défendu son titre au tremplin d'un mètre, un quatrième succès d'affilée dans cette épreuve.

Li a totalisé 460,95 points pour ses six plongeons de cette épreuve disputée à la piscine municipale de Montjuic. Il s'est bien ressaisi après avoir connu un début de compétition laborieux.

L'Ukrainien Illya Kvasha, quadruple champion européen, a mérité la médaille d'argent avec 434,30 points, tandis que le Mexicain Alejandro Chavez est monté sur la troisième marche du podium avec 431,55 points.

On attendait pour cette finale un duel entre Li et le Français Matthieu Rosset, qui avait terminé à seulement 0,5 point de Li lors des préliminaires samedi.

Rosset semblait vraiment être un prétendant à la victoire finale quand il a entrepris la cinquième ronde en tête. Mais il a raté son entrée à l'eau et Li a bien exécuté un difficile double périlleux et demi retourné pour inscrire 86,70 points et prendre l'avance.

Rosset, qui ambitionnait d'offrir à la France sa première médaille en plongeon aux mondiaux, s'est finalement classé sixième.

Mais mis sous pression par Kvasha, Li, âgé de 25 ans, a néanmoins dû réussir un difficile triple périlleux avant en position carpée à son dernier plongeon pour s'assurer de conserver son titre.

Samedi, Wu Minxia et Shi Tingmao se sont imposées au tremplin de trois mètres synchro. Le lendemain, le duo allemand de Sascha Klein et Patrick Hausding a contrarié les ambitions de la Chine de remporter un troisième titre d'affilée à la tour de 10 mètres synchro.

PLUS:pc