NOUVELLES
22/07/2013 04:15 EDT | Actualisé 21/09/2013 05:12 EDT

Le CN affiche de solides résultats et entrevoit une croissance du volume de brut

MONTRÉAL - Le Canadien National (TSX:CNR) a dit s'attendre à ce que le volume de pétrole brut qu'il transporte continue de croître, même à la lumière du récent désastre de Lac-Mégantic, qui a soulevé de multiples craintes sur la sécurité ferroviaire.

L'entreprise a indiqué que ses revenus de transports de pétrole brut avaient augmenté de 150 pour cent durant le deuxième trimestre par rapport à l'année précédente, un résultat surtout propulsé par de nouvelles stations de chargement sur son réseau.

«Il y a encore la probabilité que le transport du brut par train puisse continuer à augmenter en volume», a avancé le directeur de la commercialisation, Jean-Jacques Ruest, en conférence téléphonique.

Tant le CN que le CP (TSX:CP) ont lancé des révisions de leurs procédures de sécurité dans la foulée du drame de Lac-Mégantic ayant emporté 47 vies.

Le CN a annoncé lundi avoir enregistré au deuxième trimestre une hausse de ses profits et revenus par rapport à l'an dernier, grâce à des hausses des tarifs, des volumes plus élevés et l'impact positif du dollar canadien sur des revenus libellés en dollars américains.

La société ferroviaire a indiqué avoir réalisé un bénéfice net de 717 millions $, ou 1,69 $ par action, au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin, en hausse par rapport à celui de 631 millions $, ou 1,44 $ par action, du même trimestre il y a un an.

Les revenus du CN ont totalisé 2,67 milliards $, contre 2,54 milliards $ un an plus tôt.

Abstraction faite des éléments non récurrents, le transporteur a enregistré un bénéfice par action dilué rajusté de 1,66 $, en hausse par rapport à celui de 1,50 $ du deuxième trimestre de 2012.

Les analystes approchés par Thomson Reuters avaient dit s'attendre en moyenne à un résultat net de 1,62 $ par action et des revenus de 2,7 milliards $.

Le président-directeur général du CN, Claude Mongeau, a indiqué par voie de communiqué que le transporteur avait réalisé une «solide exécution» au cours du trimestre et que les indicateurs de mesure du service et de l'exploitation avaient suivi une tendance à la hausse s'étant maintenue.

«Pour la suite, en dépit d'une croissance des volumes plus lente que prévue, l'équipe du CN restera concentrée sur l'atteinte d'une croissance de ses produits d'exploitation plus rapide que l'économie en général et sur la gestion rigoureuse des coûts afin de concrétiser ses perspectives financières pour l'exercice», a-t-il ajouté.

Le CN a indiqué que les revenus du transport de produits pétroliers et chimiques avaient augmenté de 18 pour cent au deuxième trimestre, ceux du transport de produits céréaliers et d'engrais ayant progressé de cinq pour cent. Les métaux et minéraux ont gagné quatre pour cent, tout comme les produits forestiers, alors que les revenus du secteur intermodal ont avancé de trois pour cent.

Les produits d'exploitation du groupe charbon sont demeurés constants et ceux du groupe véhicules automobiles ont connu une baisse de trois pour cent.

Le nombre de wagons a augmenté de deux pour cent et les tonnes-milles commerciales, qui mesurent le poids et la distance relatifs des marchandises transportées en service ferroviaire par le CN, ont augmenté de cinq pour cent par rapport au trimestre correspondant de 2012.

Les charges d'exploitation ont augmenté de quatre pour cent au deuxième trimestre, en raison surtout de la hausse des charges inscrites aux postes services acquis et matières, carburant et amortissement.

Les actions du Canadien National ont terminé la séance de lundi à 105,06 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 49 cents, soit moins d'un pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc