NOUVELLES
22/07/2013 10:51 EDT | Actualisé 21/09/2013 05:12 EDT

Égypte: la famille de Mohammed Morsi dénonce son«enlèvement» par l'armée

LE CAIRE, Égypte - La famille du président égyptien destitué, Mohammed Morsi, accuse l'armée de l'avoir «enlevé» et tient les militaires responsables de sa sécurité.

Il s'agit de la première déclaration publique de la famille Morsi depuis qu'il a été destitué par les militaires, le 3 juillet. La fille de M. Morsi, Shaimaa, a lu une déclaration lundi lors d'une conférence de presse au Caire.

L'ancien président islamiste est détenu dans un endroit tenu secret depuis le coup d'état militaire, et ses proches n'ont eu aucun contact avec lui depuis. Des responsables du gouvernement ont assuré qu'il se portait bien et qu'il était détenu dans un lieu secret pour sa propre sécurité.

Les partisans des Frères musulmans, le mouvement islamiste dont M. Morsi est issu, organisent des manifestations quotidiennes au Caire pour réclamer son retour au pouvoir.

Les ministres européens des Affaires étrangères ont également réclamé la libération de Mohammed Morsi lundi.

Dans un communiqué commun, les ministres appellent à la libération de «tous les prisonniers politiques, incluant Mohammed Morsi», et affirment qu'il devrait s'agir d'une priorité pour le nouveau gouvernement égyptien.

Les 28 ministres européens appellent aussi l'Égypte à lancer rapidement «un processus de transformation démocratique inclusif» comprenant des élections le plus rapidement possible.

PLUS:pc