NOUVELLES

Circulation de transit sur l'avenue de Bougainville : des résidents exaspérés

22/07/2013 07:30 EDT | Actualisé 21/09/2013 05:12 EDT

Des résidents de l'avenue de Bougainville, dans le quartier Montcalm, se plaignent du bruit dans leur rue cet été. Les travaux routiers effectués sur le chemin Sainte-Foy depuis quelques mois forcent la Ville à dévier la circulation sur la rue où ils habitent, ce qui leur apporte un lot de problèmes.

Chaque jour, des automobiles, mais aussi des poids lourds et des autobus du Réseau de transport de la Capitale, empruntent l'avenue de Bougainville. Les citoyens en ont ras le bol.

« C'est des voitures qui circulent très rapidement, parce qu'ils ne connaissent pas le quartier et ils passent vite. Vu que la rue est étroite, moi je trouve ça vraiment dangereux », déplore Frédéric Murray, un jeune père de famille qui habite sur l'avenue de Bougainville.

Même son de cloche du côté de Guy Bernier, qui habite le quartier Montcalm depuis 35 ans. S'il reconnaît que les travaux routiers sur le chemin Sainte-Foy sont nécessaires, M. Bernier constate néanmoins qu'ils causent des problèmes. « C'est bruyant, c'est très bruyant », déplore-t-il.

Pétition

Depuis déjà quelques semaines, des résidents font circuler une pétition. Ils exigent que la circulation soit détournée plus à l'ouest, sur l'avenue des Braves, qui est plus large, plutôt que sur leur rue.

Or, il s'agit d'une artère de juridiction fédérale. La Ville de Québec devrait donc demander une autorisation à la Commission des champs de bataille nationaux, ce qui n'a pas été fait pour le moment.

Le conseiller municipal responsable du quartier, Yvon Bussières, comprend la frustration des résidents. Il dit recevoir chaque jour des courriels de mécontentement.

M. Bussières fait savoir que le conseil d'arrondissement a déjà réduit la limite de vitesse de 50 km/h à 30 km/h dans le secteur. « On a mis aussi un indicateur de vitesse pour que les automobilistes puissent savoir à quelle vitesse ils circulent », fait-il remarquer.

M. Bussières ajoute que la Ville réévaluera la situation lors de la phase II des travaux sur le chemin Sainte-Foy. « On réexamine le parcours pour que ce ne soit pas Bougainville, pour la deuxième, qui soit utilisé comme transit », dit-il.

Les citoyens devront donc prendre leur mal en patience jusqu'à la fin des travaux, prévue pour l'automne.

PLUS:rc