NOUVELLES
20/07/2013 02:35 EDT | Actualisé 19/09/2013 05:12 EDT

Westwood devance Woods par 2 coups à l'aube de la ronde finale au Muirfield

GULLANE, Royaume-Uni - Lee Westwood est en position de remporter son premier titre majeur en carrière.

Certes, ce n'est pas la première fois.

Considéré depuis longtemps comme étant le meilleur golfeur à n'avoir jamais gravé son nom sur le trophée d'un tournoi du Grand Chelem, l'Anglais de 40 ans a notamment calé un coup roulé de 60 pieds pour un aigle en route vers une ronde de 70 (moins-1), samedi, sur le parcours du Muirfield Golf Club.

Westwood est constamment parmi les meneurs dans les tournois majeurs, comme en témoignent ses sept top-3 en carrière. Il n'a cependant jamais été en mesure de sceller la victoire.

Il tentera de nouveau sa chance dimanche, sur ce parcours particulièrement asséché et exigeant situé en Écosse. Et ça n'a pas paru l'intimider.

«Et bien, honnêtement, je ne ressens pas la pression parce que je vais maintenant aller souper, et je manie si bien le couteau et la fourchette que je ne ressens absolument aucune pression», a-t-il dit, un sourire accroché aux lèvres. «Je vais songer à la possibilité de remporter l'Omnium britannique à un certain moment ce soir, j'en suis certain. Je n'y vois aucun problème, de m'imaginer en train de soulever la 'claret jug' sur le dernier tertre de départ et de voir mon nom au sommet du tableau des meneurs.»

Et, a-t-il ajouté, «quand viendra le temps de prendre le départ aux alentours de 15h, je devrais être dans le même état d'esprit qu'aujourd'hui. Je n'ai pas ressenti la pression, je me sentais bien et j'étais détendu sur le terrain, et surtout j'étais en contrôle de mon jeu.»

Il s'est ainsi forgé une avance de deux coups devant les Américains Tiger Woods et Hunter Mahan.

Ce sont là les trois seuls golfeurs sous la normale après trois rondes.

«Je suis satisfait de ma position au tableau», a mentionné Woods. «Il n'y a qu'un seul gars devant moi.»

Westwood a réussi un aigle au cinquième vert, et a pris — à un certain moment — les devants par trois coups sur le neuf d'aller. Woods a toutefois rugi et s'est retrouvé à égalité avec l'Anglais sur le tertre de départ du 17e trou. Westwood a alors calé un oiselet, tandis que le joueur no 1 au monde commettait un boguey et glissait à deux coups derrière.

Woods fera partie de l'avant-dernier groupe après avoir remis une carte de 72, une erreur en fin de parcours le reléguant à deux coups de Westwood — qui affiche un résultat cumulatif de 210 (moins-3) après 54 trous.

L'Américain n'a jamais remporté un tournoi majeur alors qu'il tirait de l'arrière après trois rondes. Il n'avait également jamais perdu lorsqu'il se trouvait en tête du classement général après 54 trous avant d'être surpris par Y.E. Yang à Hazeltine il y a près de quatre ans.

Adam Scott est de nouveau un prétendant à la 'claret jug', même si cette fois-ci il devra venir de l'arrière pour l'emporter. L'an dernier, il semblait en voie de triompher à Lytham jusqu'à ce qu'il ne commette deux bogueys sur les quatre derniers trous — un effrondrement qui a permis à Ernie Els de le vaincre par un seul coup.

Scott a égalé la ronde de 70 de Westwood, et se trouvait à 213 au total.

«C'est une bonne sensation que de se retrouver ici dans cette position, absolument», a admis Scott. «C'est complètement différent. J'entamerai la ronde demain (dimanche) sans devoir porter le poids d'être en tête ou d'avoir à remporter un tournoi majeur. C'est une sensation très différente.»

Miguel Angel Jimenez, le populaire meneur après 36 trous, a connu une journée effroyable. 'Le Mécanicien' a commis quatre bogueys au cours des huit premiers trous, étant incapable de soutirer des normales comme il l'a si bien fait au cours des deux premières rondes du tournoi. Il a limité les dégâts avec des oiselets aux neuvième et 13e trous, mais les choses changent rapidement au Muirfield.

Jimenez a commis un autre boguey au 14e, a encaissé un double-boguey au 16e en nécessitant deux coups pour sortir sa balle d'une fosse de sable en bordure du vert, et a vu son coup roulé lécher la coupe au 17e sans y disparaître pour un boguey. L'Espagnol de 49 ans a bouclé la ronde en 77 coups pour un score cumulatif de 216, transformant du même coup son avance d'un coup acquise vendredi en déficit de six coups à l'aube de la ronde finale.

PLUS:pc