NOUVELLES
20/07/2013 01:24 EDT | Actualisé 19/09/2013 05:12 EDT

Trésor de guerre des assos de circonscription conservatrices:Goodale «stupéfait»

OTTAWA - Le refus des associations de circonscription conservatrices de préciser comment sont dépensés les millions de dollars qui se trouvent dans leurs coffres pourrait porter à croire que ces sommes d'argent sont utilisées de façon douteuse, selon le leader adjoint des libéraux.

Ralph Goodale affirme qu'il ne peut s'imaginer comment ces associations ont pu effectuer des dépenses aussi pharaoniques, incluant les quelque 70 000 $ pour des frais de «voyage et d'hospitalité» rapportés l'an dernier par l'association la circonscription du ministre des Finances, Jim Flaherty, Whitby-Oshawa.

«C'est stupéfiant, c'est à couper le souffle», a lancé le député en entrevue.

«Ça ne sent tout simplement pas bon.»

Il a eu la même réaction en apprenant que la circonscription ontarienne de la nouvelle ministre du Travail, Kellie Leitch, ait pu faire état de dépenses d'environ 65 000 $ dans la catégorie «autres» dépenses sans fournir de détails supplémentaires.

Ces dépenses diverses représentent «davantage que le montant total du compte de banque de plusieurs circonscriptions», a noté Ralph Goodale.

Une analyse réalisée par La Presse Canadienne à partir des rapports financiers récemment déposés par les formations politiques fédérales a permis de constater que leurs associations de circonscription disposent de fonds totalisant près de 30 millions $ et qu'elles ont peu d'obligations lorsque vient le temps de rendre compte de leurs dépenses.

Des rapports financiers récemment remis à Élections Canada indiquent que les associations conservatrices sont de loin les plus riches, leurs avoirs combinés ayant atteint 18,3 millions $ en 2012.

D'après les données disponibles il y a une semaine, les associations libérales et néo-démocrates ont terminé 2012 avec un excédent totalisant respectivement 6,3 millions $ et 2,3 millions $. L'ensemble des associations du Parti Vert ont pour leur part déclaré des surplus de 972 160 $ alors que celles du Bloc Québécois ont fait état d'un excédent d'environ 1 million $.

Les libéraux ont fourni à La Presse Canadienne des informations relativement détaillées pour certaines des associations de circonscription où les dépenses étaient plus élevées.

Malgré des demandes répétées, le Parti conservateur a pour sa part gardé le silence sur les dépenses effectuées dans certaines de ses associations, dont celles de Jim Flaherty et de Kellie Leitch.

«Ce voile de secret soulève les soupçons», a fait valoir M. Goodale, qui a parlé d'un «camouflage» d'informations.

Le directeur national du Nouveau Parti démocratique abonde dans le même sens. Nathan Rotman dit ne pas arriver à concevoir qu'une association de circonscription puisse accumuler des dépenses de 70 000 $ en frais de voyage et d'hospitalité ou arriver avec une facture de 65 000 $ pour des dépenses diverses.

«Du temps où je travaillais dans les associations de circonscription (...), j'avais de la difficulté à voir comment dépenser autant d'argent. Il est donc certain que l'on se demande ce qu'ils font avec ces sommes d'argent», a-t-il signalé.

Pierre Poilievre, nouveau ministre d'État à la Réforme démocratique, s'est dit ouvert aux suggestions visant à améliorer la transparence.

«Nous sommes prêts à nous pencher sur toutes les idées pour améliorer le système», a affirmé le député de Nepean-Carleton vendredi, en marge d'une cérémonie en hommage aux vétérans de la guerre de Corée.

PLUS:pc