NOUVELLES
20/07/2013 11:55 EDT | Actualisé 19/09/2013 05:12 EDT

Tour de France: Froome quasiment champion à l'approche de la dernière étape

AFP

ANNECY-SEMNOZ, France - Chris Froome s'est pratiquement assuré de devenir le deuxième champion britannique consécutif du Tour de France après Bradley Wiggins en conservant son imposante avance lors de l'avant-dernière étape de la compétition, mettant ainsi la table pour les célébrations dimanche sur les Champs-Élysées.

Froome a terminé au troisième rang de la 20e étape à la station de ski d'Annecy-Semnoz, qui fut remportée par le Colombien Nairo Quintana. L'étape de 125 kilomètres était la dernière d'une série de quatre dans les Alpes françaises. Il s'agissait également du dernier obstacle significatif pour Froome, avant la traditionnelle balade du dimanche au coeur de Paris.

Froome a facilement conservé son avance. Alberto Contador, qui occupait la deuxième position au classement général avant la 20e étape samedi, a éprouvé des ennuis dans la dernière ascension et a été écarté du podium.

Froome a mentionné sur les ondes de la télévision française que lorsqu'il avait aperçu l'affiche indiquant qu'il ne restait que deux kilomètres à la dernière ascension samedi, il s'était dit «que pour la première fois j'ai réalisé que c'était pratiquement dans la poche».

«Ce fut difficile aujourd'hui (samedi), a convenu Froome. Rodriguez et Quintana ont démontré beaucoup de puissance.»

Dimanche, «ce sera la journée des sprinters sur les Champs-Élysées. Pour nous, c'est terminé.»

Quintana s'est hissé au deuxième rang, tandis que Joaquim Rodriguez s'adjugeait la troisième position. Rodriguez a terminé deuxième au classement de l'étape, derrière Quintana.

«Je ne pourrais demander mieux, a-t-il confié. J'ai presque tout atteint. C'était fabuleux.

«C'est une journée très spéciale pour la Colombie. Une grosse fête sera organisée et toute la Colombie va célébrer ce moment.»

Le Québécois David Veilleux a terminé au 58e rang.

«Ça n’a pas été facile. Dès le début, ça a roulé assez constant. L’équipe Movistar a imposé son rythme et il fallait s’accrocher le plus longtemps possible», a expliqué Veilleux, membre de la formation Europcar, qui commence à ressentir la fatigue des trois dernières semaines.

«J’ai encore assez de jambes pour tenir le coup», a-t-il toutefois assuré.

Du côté des autres Canadiens, Ryder Hesjedal a fini 85e et Svein Tuft 161e.

Froome a pris les commandes du Tour de France et le maillot jaune qui l'accompagne lors de la huitième étape, lorsque le cycliste de l'équipe Sky a remporté l'ascension de la station de ski Domaines Ax-3 dans les Pyrénées.

Il ne reste plus que la 21e et dernière étape, une épreuve de 133 kilomètres entre Versailles et les Champs-Élysées.

En ralliant la ligne d’arrivée 14 minutes et neuf secondes après Quintana, Veilleux s’est assuré d’être du départ de la dernière étape du 100e Tour de France.

«C’est un accomplissement et je suis content de l’avoir traversé, a mentionné le cycliste de Cap-Rouge. Rouler sur les Champs-Élysées est comme une récompense. Ça n’a pas été facile, mais j’ai réussi à tenir le coup.»