NOUVELLES
20/07/2013 04:00 EDT | Actualisé 19/09/2013 05:12 EDT

Ontario: la LCBO traite le fédéral et les diplomates aux petits oignons

OTTAWA - La Régie des alcools de l'Ontario (LCBO) faisait déjà des largesses pour satisfaire sa clientèle politique et diplomatique. Elle a décidé d'en faire encore davantage en coupant de près de la moitié le prix de ses vins, bières et spiritueux.

À la fin du mois dernier, la LCBO a commencé à offrir ses boissons alcoolisées aux ministères fédéraux et aux agences avec un rabais de 49 pour cent sur le prix de détail. Cet avantage s'applique aussi aux ambassades, aux hauts-commissariats, aux consulats et aux missions commerciales. La plupart de ces établissements ont pignon sur rue dans le secteur d'Ottawa.

Les clients privilégiés auront également droit à une exemption d'une politique datant de 2001 qui fixe un prix plancher pour les produits afin de permettre à la LCBO de respecter son mandat de «responsabilité sociale».

La nouvelle tarification a été approuvée le 25 avril par le conseil d'administration de la régie. Elle remplace une ancienne formule plus complexe qui était basée sur le prix individuel des produits. Le rabais uniforme de 49 pour cent du prix est désormais appliqué au prix de détail de base avant l'imposition de la taxe de vente harmonisée.

Une caisse de vin importé pour laquelle un consommateur devrait payer 203,18 $ serait ainsi disponible au prix de 104,80 $ pour cette clientèle sélecte, incluant la taxe de vente harmonisée et le dépôt pour les bouteilles. Selon l'ancienne formule, politiciens et diplomates auraient déboursé 131,27 $ pour le même produit, ce qui correspond à un rabais supplémentaire de 26,47 $ dans ce cas précis.

La porte-parole de la LCBO, Heather MacGregor, a soutenu que cette nouvelle politique de fixation des prix avait été modifiée en même temps que l'agence migrait vers un système de ventes automatisé.

«Il s'agissait d'une recommandation interne pour améliorer les contrôles de systèmes ainsi que les relevés de vente et le contrôle des ventes aux ambassades», a-t-elle fait valoir.

La LCBO vend environ 20 000 caisses par année en vertu de ce système de rabais, ce qui représente des ventes annuelles d'environ 1 million $.

Les règlements fédéraux imposent des limites sur le montant qui peut être dépensé en boissons alcoolisées. Ils proscrivent notamment l'achat de ce type de boisson pour les événements auxquels assistent seulement des fonctionnaires, par exemple.

PLUS:pc