Regardez-les en train de s'enlacer dans une rue de New York. Michael et Kimberly ne sont-ils pas mignons sur cette photo de Richard Renaldi (voir ci-dessous)? Peut-être bien mais ne vous fiez pas aux apparences, ils ne sont pas en couple. En fait, ils ne se connaissent même pas.

2013-07-16-rinaldi.jpg

Michael et Kimberly, 2011, New York, NY

Voilà l'idée originale du photographe pour son projet intitulé "Touching Strangers": créer une intimité spontanée mais totalement simulée puis l'immortaliser sur ses clichés.

Cette façon inattendue de faire poser des inconnus fait ressortir quelque chose de particulier. Pendant un court instant, deux personnes qui ne se connaissent pas feignent une certaine complicité et pourtant les images montrent une connexion bien réelle.

"On nous a appris à ne pas nous toucher"

Avec l'aide du site de financement participatif Kickstarter, la fondation Aperture -installée à New York- essaie de faire un livre des 150 clichés capturés au cours des six dernières années par Richard Renaldi. Le directeur de la fondation Chris Boot explique pourquoi:

"Nous pensons que ces photographies mettent en lumière quelque chose de positif par rapports aux connexions entre les êtres humains, par rapport à cette société très diversifiée dans laquelle on nous a appris à ne pas nous toucher mais dans laquelle nous parvenons à surmonter les barrières qui nous entourent."

Le projet Kickstarter annonçait avoir besoin de 10.000 dollars (soit 7500 euros) mais a déjà réussi à en récolter plus de 50.000 (soit 38.000 euros). Et il reste encore 17 jours pour participer! Si cela vous tente de voir des inconnus se rapprocher le temps d'une photo, vous avez jusqu'au 5 août pour visiter la page du site.

» Découvrez d'autres photos dans le diaporama ci-dessous:

Loading Slideshow...

» Ainsi que la vidéo (en anglais) du projet: