NOUVELLES

Mélanie Joly présente ses idées

19/07/2013 03:18 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT

Plus d'un mois après avoir annoncé sa candidature à la mairie de Montréal, Mélanie Joly dévoile quelques engagements en vue de l'élection du 3 novembre prochain. L'accès libre aux données de la Ville et le développement du transport en commun figurent en tête de ses priorités.

Un texte de Laurence Niosi

Dans un billet de blogue publié jeudi sur le site du Huffington Post, Mélanie Joly énonce des mesures qui s'articulent autour de trois thèmes : lutte contre la corruption et infrastructures, investissement en transports collectifs et amélioration de la qualité de vie.

« Ces actions seront inspirées de propositions soumises par les Montréalais ainsi que de projets gagnants de villes telles New York, Bogota, Paris, Calgary », écrit-elle.

Mme Joly propose d'abord de rendre publiques les informations de la Ville en matière de construction, afin de tenir la population informée « des coûts prévus, des entrepreneurs impliqués et des délais de réalisation ».

« Le maire Michael Bloomberg l'a fait à New York, et ça a transformé la relation entre la Ville et les fournisseurs. Ça casse la corruption et la collusion », a-t-elle affirmé lors d'un entretien avec Radio-Canada.ca vendredi.

Mélanie Joly s'engage en outre à développer un système rapide par autobus (SRB) avec des véhicules munis de GPS, sans toutefois faire de promesses pour le métro et le tramway.

Verdir Montréal

Enfin, l'avocate de 34 ans propose des mesures visant à améliorer la qualité de vie par le biais notamment de projets de verdissement des quartiers. « La rue Sainte-Catherine sera piétonne les fins de semaine et le silo No 5, un grand cinéma urbain », ajoute-t-elle dans son blogue.

Ces engagements sont le fruit notamment de consultations avec la population depuis un mois, soutient-elle. « J'ai fait les 19 arrondissements, je rencontre les citoyens, je soumets les idées que j'ai proposées, et je regarde leur réponse avant de présenter toutes mes idées », a précisé la candidate.

Elle n'a toutefois pas voulu chiffrer ses propositions. « Tout sera dans le cadre financier » qui sera publié début août, assure-t-elle.

Mélanie Joly a démissionné de son poste au cabinet de relations publiques Cohn & Wolfe il y a quelques semaines. Elle a notamment cofondé Génération d'idées, un groupe de réflexion politique formé de jeunes de 25 à 35 ans.

PLUS:rc