NOUVELLES

Katherine Jackson veut la vérité sur la mort de son fils au procès de AEG

19/07/2013 04:47 EDT | Actualisé 18/09/2013 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - La mère de Michael Jackson a déclaré aux jurés qu'elle poursuivait le promoteur de la tournée de son fils afin que la lumière soit faite sur sa mort.

Katherine Jackson, 83 ans, a affirmé vendredi qu'il avait été difficile d'écouter les témoignages durant le procès de 12 semaines, expliquant qu'elle est une personne réservée de nature.

La mère de la famille Jackson a intenté une poursuite contre AEG Live pour négligence, affirmant que la compagnie n'avait pas enquêté de manière adéquate sur le médecin qui a plus tard été reconnu coupable d'homicide involontaire pour avoir administré une dose d'anesthésique mortelle au chanteur en 2009.

AEG nie avoir embauché le médecin et n'accepte pas le blâme pour la mort de Michael Jackson.

Katherine Jackson a été très attentive dans la salle d'audience pendant le procès, assise dans la première rangée, alors que les témoins évoquaient les interactions de son fils avec les cadres de AEG Live.

Lors de son témoignage, elle a indiqué qu'un courriel écrit par Paul Gongaware, un cadre important de AEG Live, qui décrivait son fils comme quelqu'un de paresseux, a été particulièrement blessant.

«Mon fils n'est pas paresseux. On ne devient pas le plus grand en étant paresseux», a-t-elle dit.

La majorité de son témoignage a rappelé l'histoire de la famille Jackson, de ses racines dans l'Alabama à l'éducation de ses enfants à Gary, dans l'Indiana.

«Je laisse les projecteurs à mes enfants, a-t-elle dit. Plusieurs choses qui ont été dites ne sont pas vraies. Il n'est pas ici pour se défendre.»

PLUS:pc