NOUVELLES
19/07/2013 12:48 EDT | Actualisé 18/09/2013 05:12 EDT

IMAX dans votre salon pour 2 M$

Une nouvelle fantaisie s'offre désormais aux plus aisés de ce monde : pour 2 millions de dollars, on peut faire installer, dans sa maison, un cinéma IMAX tout semblable à ceux des salles commerciales. À ce jour, IMAX a vendu le concept à un fortuné cinéphile, soit Ahmad Lee Khamsi, magnat latino-américain de la télévision par câble, qui disposera du système IMAX dans sa demeure de bord de mer, à Miami, d'ici la fin de l'année.

Un texte d'Anne-Marie Lecomte

Des sources citées par le Wall Street Journal affirment que les acteurs Tom Cruise, Seth MacFarlane et Arnold Schwarzenegger contemplent la possibilité d'imiter M. Khamsi. Cependant, IMAX se refuse à dévoiler les noms d'autres éventuels clients.

Cette innovation est la nouvelle arme marketing d'IMAX, entreprise d'origine canadienne qui, en 40 ans d'existence et d'innovation, a réussi à implanter ses tentacules dans 48 pays.

L'expression « haut de gamme » est de mise. Car, toutes les composantes de ce système de cinéma maison relèvent de la fine pointe technologique, de l'acoustique à la qualité de l'image, en passant par l'architecture de la pièce, qui ne doit en rien bousiller l'expérience immersive, mot clé dans le langage d'IMAX.

« IMAX procure la meilleure expérience de cinéma immersive qui soit, affirme Brian Bonnick, vice-président directeur de la technologie au centre de recherche et de développement d'IMAX, situé à Mississauga, en Ontario. IMAX emmène le spectateur ailleurs, là où il n'est jamais allé auparavant. « C'est la relation que nous établissons avec le spectateur », dit-il.

L'entreprise canadienne compte aménager d'autres salles privées de cinéma prochainement, explique Desirae Jones, du service des communications d'IMAX. « IMAX a conclu de nombreux contrats, mais n'a pas encore mené à bien les projets qui y sont associés, dit-elle. Notre but : avoir conclu une demi-douzaine de ventes d'ici la fin de 2013, une dizaine en 2014 et continuer à un rythme d'une quinzaine de ventes par année, par la suite ».

La crème de la crème

L'aménagement de la salle de projection est l'aspect négligé dans le marché du cinéma-maison, selon Brian Bonnick. Or, le but d'IMAX est de construire de toutes pièces un environnement dans lequel l'équipement sera utilisé sans failles. Pour ce faire, il ne suffit pas de déballer des appareils au milieu de la salle de séjour, de les brancher et de fermer les rideaux à la fenêtre pour simuler l'obscurité d'une salle de cinéma.

Qui dit IMAX dit image. Mais pour que l'expérience atteigne son paroxysme, le son est primordial, affirme Brian Bonnick, qui est à la base un ingénieur du son. « On tient compte de la géométrie de la pièce, sa hauteur, sa largeur et sa profondeur; c'est mathématique! L'isolation des murs est primordiale : il ne faut pas entendre la climatisation centrale ou le système de chauffage, des irritants qui rappellent qu'on est tout bonnement assis à regarder un film. La seule chose que le spectateur doit entendre, c'est la bande-son et la seule chose qu'il doit voir, c'est le film ».

D'après M. Bonnick, le son de ce cinéma-maison haut de gamme est sensiblement le même que celui des salles commerciales IMAX. Son équipe a créé un dispositif qui optimise le son et l'ajuste progressivement, au fur et à mesure que se déroule le film.

La technologie d'IMAX fait l'objet d'une surveillance sans relâche 24 heures par jour à partir de Toronto. Autrement dit, même quand vous dormez, l'entreprise veille et peut détecter, à distance, toute défectuosité. Si le problème ne peut être résolu à partir de Toronto, il le sera par l'équipe d'IMAX en Chine. « Notre service après-vente est pour toujours », ajoute, M. Bonnick.

IMAX, une entreprise canadienne

En 2012, le président et directeur général d'IMAX, Richard Gelfond, déclarait au Globe and Mail qu'en dépit du fait que la moitié des recettes de l'entreprise soient générées hors de l'Amérique du Nord, IMAX (TSX:IMX), qui compte plus de 400 employés, demeurait une entreprise bien canadienne.

PLUS:rc