DIVERTISSEMENT

Une firme d'avocats s'excuse d'avoir ébruité le pseudonyme de J.K. Rowling

18/07/2013 02:59 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT
PA

LONDRES - Le mystère a été résolu.

Une firme d'avocats britannique a reconnu jeudi que l'un de ses partenaires avait révélé indirectement que J.K. Rowling est l'auteure du roman de détectives «The Cuckoo's Calling».

Le journal The Sunday Times a indiqué au cours de la fin de semaine que l'auteure des «Harry Potter» avait rédigé ce livre sous le pseudonyme Robert Galbraith.

Le journal a dit avoir reçu un indice sur Twitter, et des rumeurs soutenaient que J.K. Rowling ou son éditeur étaient à la source de la révélation — qui a propulsé les ventes de «The Cuckoo's Calling».

Mais la firme d'avocats Russells a indiqué jeudi que l'un de ses partenaires, Chris Gossage, avait laissé fuir l'information par l'entremise du compte twitter de la meilleure amie de son épouse.

Russels a dit offrir ses excuses à J.K. Rowling.