NOUVELLES

Les violences dans le sud-est de la Guinée ont fait au moins 54 morts

18/07/2013 09:43 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT

CONAKRY, Guinée - Les violences des derniers jours dans le sud-est de la Guinée ont fait au moins 54 morts et des dizaines de blessés, et le bilan pourrait encore augmenter, ont annoncé des responsables.

Noumandjan Camara, un employé du principal hôpital de N'Zérékoré, la deuxième ville de Guinée, a déclaré avoir compté 54 corps.

Le bilan a été confirmé par Jean-Marie-Doré, un ancien premier ministre originaire de la région.

Un résidant a expliqué que les violences avaient commencé lundi à Koulé, un village situé à 40 kilomètres de N'Zérékoré, quand des membres de l'ethnie guerzé ont battu à mort un jeune homme de l'ethnie konianké accusé d'avoir volé de l'essence dans une station-service.

Des témoins ont déclaré que certaines victimes avaient été décapitées avec des machettes.

La Guinée se prépare à organiser des élections législatives en septembre, qui ont déjà provoqué de violentes manifestations.

PLUS:pc