NOUVELLES

Les duos canadiens de nage synchro ont été remaniés en vue des Mondiaux

18/07/2013 03:28 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Comme le pilote d'une équipe de hockey qui modifie ses trios afin de rendre sa formation plus efficace, l'entraîneure de l'équipe canadienne de nage synchronisée a décidé de brasser la sauce en vue des Championnats du monde des sports aquatiques de la FINA, qui commencent samedi.

En poste comme entraîneure-chef depuis moins d'un an, Meng Chen a décidé de séparer le duo qui était composé jusqu'ici des Gatinoises Karine Thomas et Stéphanie Leclair.

Chloé Isaac, à qui Chen avait confié la tâche de nager en solo et en équipe depuis le début de l'année, aura également la tâche de disputer l'épreuve du duo technique avec Thomas en Espagne. Leclair se retrouvera avec Emilia Kopcik en duo libre.

Même s'il s'agit des Mondiaux, ces nouveaux jumelages n'équivalent pas à des changements de trios qu'un entraîneur de hockey ferait en séries de la Coupe Stanley. Il s'agit plutôt d'un remaniement qui survient à l'issue d'un match préparatoire du camp d'entraînement.

Car le but ultime de Chen est de présenter des combinaisons optimales en vue des prochains Jeux olympiques, qui auront lieu en 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil.

«Ma façon de voir les choses en ce moment, c'est que plus j'aurai d'options en ce qui a trait à mes duos, plus je serai en mesure de trouver le meilleur duo possible pour les Jeux de 2016», a indiqué Chen lors d'un entretien téléphonique, alors que l'équipe canadienne se trouvait déjà en Espagne.

Chen considère donc que les résultats seront secondaires à ces Mondiaux. C'est d'autant plus vrai que six des sept programmes qui seront présentés n'ont été adoptés que cette année. Ce qui n'empêche pas que les nageuses des deux duos voudront prouver tout de suite qu'elles méritent de conserver un poste de premier plan au sein de l'équipe.

C'est notamment le cas d'Isaac, qui nagera au sein d'un duo pour la première fois depuis l'année 2010, alors qu'elle avait notamment remporté la médaille d'or en compagnie de Marie-Pier Boudrau-Gagnon aux Jeux du Commonwealth à New Delhi, en Inde. Cette dernière a pris sa retraite après les JO de Londres, l'été dernier.

«Je veux montrer une bonne solidité, me rapprocher de la perfection au niveau technique, a affirmé Isaac. Et je veux vraiment essayer de prendre possession de la piscine, pour montrer que je suis bien dans mon élément.»

Chen a d'ailleurs rappelé à Isaac que cette promotion au sein du duo est une opportunité à saisir même si rien ne sera coulé dans le ciment d'ici 2016.

«J'ai vraiment hâte de voir ce que ces deux duos pourront faire, a affirmé Chen. Ensuite, au cours de la prochaine année, nous verrons si nous continuerons d'avoir deux duos distincts, ou bien... On verra. J'aimerais disposer de plusieurs options.»

Au début de la présente année, Chen avait plutôt cherché à «équilibrer» les forces de son équipe en confiant le solo à Isaac et le duo à Thomas et Leclair. Un mal chronique à la hanche de cette dernière l'a toutefois forcée à réviser ses plans.

«Stéphanie avait besoin qu'on lui confie un volume d'entraînement plus restreint, et qu'elle se concentre davantage sur les épreuves olympiques», a expliqué Chen.

Selon l'entraîneure d'origine chinoise, l'élément le plus important dans le jumelage d'un duo reste les habiletés naturelles des nageuses. La chimie entre les deux athlètes vient en deuxième lieu.

«Chloé et Karine ont d'excellentes habiletés, a déclaré Chen. Et elles réagissent de la même façon.

«Dans l'autre duo, (Kopcik et Leclair) ont des capacités et des réactions similaires dans la piscine, a ajouté l'entraîneure. Je suis d'avis que chaque nageuse a maintenant trouvé la partenaire qui lui convient le mieux.»

«Ça prend du temps pour qu'un duo soit vraiment bien synchronisé. Nous, ça s'est fait très naturellement, a noté Isaac en parlant de Thomas. Karine et moi, on s'entend super bien sur ce qu'on veut mettre en valeur dans notre routine, à savoir si certains éléments doivent être plus vifs ou calmes.»

Les nouveaux duos s'entraînent ensemble depuis quelque temps et jusqu'ici, les commentaires d'observateurs ont été bons, selon Chen.

«Je suis contente de voir que cette décision semble nous mettre sur la bonne voie, a-t-elle dit. On semble avoir pris la bonne décision.»

La finale du duo technique aux Mondiaux aura lieu dimanche, au lendemain de la finale du solo technique. L'épreuve technique par équipe suivra lundi.

Les épreuves libres — solo, duo et équipe — seront disputées de mercredi à vendredi, la semaine prochaine, tandis que le combo libre aura lieu le lendemain.

PLUS:pc