NOUVELLES

Le recours collectif des victimes de Lac-Mégantic vise maintenant les clients

18/07/2013 12:27 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les victimes de Lac-Mégantic qui cherchent à obtenir justice ont placé de nouvelles cibles dans la mire de leur requête pour autorisation d'un recours collectif, déposée lundi matin à Sherbrooke.

La requête a en effet été amendée pour y inclure de nouveaux intimés, en l'occurrence les clients de la Montreal, Maine and Atlantic Railway, soit des entreprises pétrolières dont Irving Oil et ses filiales.

Irving Oil, établie au Nouveau-Brunswick, est l'une des plus grandes sociétés productrices et exportatrices de produits pétroliers au Canada.

La requête amendée reproche aux nouveaux intimés d'avoir omis de prendre des mesures appropriées ou de faire en sorte que le contenu hautement inflammable des wagons-citernes qui ont déraillé dans le centre-ville de Lac-Mégantic était correctement entreposé et transporté en toute sécurité.

Les avocats qui pilotent le recours, dont l'un, Me Daniel Larochelle, est lui-même sinistré de Lac-Mégantic, ont par ailleurs indiqué qu'au fur et à mesure que de nouveaux faits apparaîtront, de nouvelles entités pourraient être impliquées.

Les requérants derrière l'action judiciaire sont Guy Ouellet, dont la conjointe est décédée dans l'explosion, et Yannick Gagné, le propriétaire du Musi-Café, qui a été détruit par le déraillement et les explosions qui ont suivi, tuant trois de ses employés.

Cette action vise à récupérer des sommes pour la perte de proches parents ainsi que pour les personnes qui ont subi des préjudices corporels et matériels.

Des réclamations pour la perte des biens et la perte d'entreprise sont également prévues.

PLUS:pc