NOUVELLES

Le président iranien entame une dernière visite officielle en Irak

18/07/2013 11:16 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT

BAGDAD - Le président iranien sortant, Mahmoud Ahmadinejad, est arrivé en Irak jeudi dans le cadre de sa deuxième visite officielle dans ce pays, qui souligne les liens grandissants entre les deux voisins chiites.

Le président iranien doit rencontrer de hauts responsables irakiens et visiter des lieux saints chiites durant sa visite de deux jours en Irak, qui traverse sa pire période de violence depuis cinq ans.

Mahmoud Ahmadinejad s'était déjà rendu en Irak en 2008, le premier voyage d'un président iranien dans ce pays depuis la Révolution islamique de 1979 en Iran et la guerre que les deux pays se sont livrée dans les années 1980. Lors de cette visite, il avait annoncé un nouveau chapitre dans les relations «fraternelles» entre les deux ex-ennemis.

M. Ahmadinejad a été accueilli jeudi par une accolade traditionnelle du vice-président iranien, Khudier al-Khuzaie, sur un tapis rouge déroulé sur la piste de l'aéroport de Bagdad.

M. Al-Khuzaie a reçu le président iranien en l'absence du président Jalal Talabani, qui est soigné en Allemagne après avoir subi un accident vasculaire cérébral en décembre.

La télévision publique iranienne a rapporté que M. Ahmadinejad espérait que sa visite permette de renforcer les échanges économiques entre les deux voisins, actuellement estimés à 13 milliards $ US par an.

L'Irak est un important marché pour les produits iraniens, notamment les voitures, les matériaux de construction et les aliments comme les tomates et la crème glacée. Ces exportations fournissent une importante source de devises fortes à l'Iran, qui est de plus en plus exclu du système financier mondial après de multiples rondes de sanctions liées à son programme nucléaire disputé.

Mahmoud Ahmadinejad sera remplacé au début du mois d'août par le nouveau président iranien, Hassan Rohani.

PLUS:pc