NOUVELLES

L'anniversaire de Nelson Mandela célébré en Afrique du Sud et dans le monde

18/07/2013 04:31 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - Les Sud-Africains ont célébré, jeudi, le 95e anniversaire de naissance de Nelson Mandela, accueillant avec joie l'annonce de l'amélioration de son état de santé.

Des centaines de personnes lui ont rendu hommage devant l'hôpital de Pretoria où il est hospitalisé depuis le 8 juin pour traiter une infection pulmonaire récurrente.

L'ancien président reste très fragile et plusieurs détails de son état de santé n'ont pas été divulgués. Les informations voulant que sa santé se soit améliorée depuis quelques jours ont réjoui ses millions d'admirateurs en Afrique du Sud et dans le monde.

«Quand je lui ai rendu visite aujourd'hui, je l'ai trouvé très stable et j'ai pu lui souhaiter un joyeux anniversaire. Il a été capable de me sourire», a déclaré le président Jacob Zuma, cité par une agence de presse sud-africaine.

Le bureau de M. Zuma a récemment affirmé que Nelson Mandela était dans un état grave mais stable, mais le communiqué diffusé jeudi affirme que son état s'améliore de façon constante.

L'ancien président fait des «progrès remarquables», a déclaré jeudi l'une de ses filles, Zindzi. «Nous avons hâte qu'il revienne à la maison.»

La ministre de la Défense Nosiviwe Mapisa-Nqakula, qui a également rendu visite à l'ancien président, a déclaré qu'il était «souriant et alerte».

«Il ouvre les yeux et hoche la tête, comme pour dire: "Je suis ici avec vous et j'apprécie ce que vous faites"», a dit la ministre.

Le 18 juillet a été déclaré Journée internationale Nelson Mandela par l'ONU afin de reconnaître la contribution mondiale du lauréat du prix Nobel de la paix.

Pour souligner les 95 ans du héros de la lutte contre l'apartheid, les Sud-Africains étaient invités à consacrer 67 minutes de leur temps à des activités bénévoles, pour refléter les 67 années que Nelson Mandela a consacrées à son pays.

L'une de ses petites-filles, Ndileka, a servi de la soupe à des enfants pauvres dans le cadre d'un événement de charité. Elle a affirmé que la famille se demandait, dans les dernières semaines, si le patriarche vivrait assez longtemps pour célébrer son 95e anniversaire.

«Mais grâce à son esprit combatif, il a été capable de combattre un système répressif, et il a été capable, grâce à Dieu et aux prières de tout le monde, de se rendre jusqu'à aujourd'hui», a-t-elle dit.

À Johannesbourg, des centaines d'enfants se sont réunis dans le hall de l'école primaire Melpark pour chanter «Joyeux anniversaire» à l'ancien président. Le hall était couvert d'affiches créées par les élèves afin d'honorer la contribution de Nelson Mandela à la paix et à l'éducation.

«La journée ne sert pas seulement à l'honorer. Nous mettons le sourire au visage des gens et nous donnons à ceux qui sont moins fortunés», a déclaré Thato Williams, un élève âgé de 13 ans.

Le président Zuma a pour sa part inauguré des maisons à loyer modique destinées à des familles défavorisées de la région de Pretoria.

L'archevêque Desmond Tutu, aujourd'hui à la retraite, a aidé à peindre les murs d'une école en périphérie du Cap. Il a affirmé que l'héritage laissé par Nelson Mandela permettait à l'Afrique du Sud de «marcher la tête haute» et a appelé ses compatriotes à éviter tout comportement qui sème la division.

Ailleurs dans le pays, des travailleurs sociaux, des commandants militaires et des employés d'entreprises privées ont planté des arbres, nettoyé des salles de classe et donné de la nourriture, des couvertures et d'autres articles de première nécessité dans les quartiers pauvres. Des médecins ont offert gratuitement des consultations et des traitements.

La Journée Nelson Mandela a aussi été soulignée ailleurs dans le monde. Au siège des Nations unies à New York, une assemblée générale informelle en l'honneur de Nelson Mandela a été organisée, en présence notamment de l'ancien président américain Bill Clinton.

À Washington, les leaders du Congrès ont organisé une cérémonie au centre des visiteurs du capitole. L'ambassadeur d'Afrique du Sud était présent.

Même les astronautes de la Station spatiale internationale ont souligné l'événement en réalisant une vidéo.

«Nelson Mandela est le symbole de ce pour quoi l'humanité doit lutter: la paix, la fraternité et l'objectif commun d'améliorer toute vie sur cette planète», a déclaré l'astronaute américaine Karen Nyberg à bord de la Station spatiale.

PLUS:pc