NOUVELLES

Cercle de feu : dialogue amorcé avec les Autochtones

18/07/2013 05:06 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

Le négociateur Frank Iacobucci, nommé par la province pour négocier avec les Premières Nations du Cercle de feu, dans le Nord-Ouest ontarien, a visité trois communautés autochtones, dans les derniers jours.

Frank Iacobucci a pour mandat de rapprocher les minières et les Premières Nations, qui sont à couteau tiré.

L'ancien juge de la Cour suprême du Canada a visité les réserves de Neskantaga, mercredi, en compagnie du ministre du Développement du Nord et des Mines, Michael Gravelle, ainsi que de Marten Falls et d'Eabametoong. Les trois communautés du Conseil tribal de Mattawa sont, pour leur part, représentées par Bob Rae.

Rencontres difficiles

Selon le ministre Gravelle, Frank Iacobucci respecte sa promesse de se rendre dans les communautés avec lesquelles il doit négocier. Sa visite n'a cependant pas convaincu les chefs autochtones. Elijah Moonias de Marten Falls a eu l'impression que Frank Iacobucci était venu leur dire quoi faire, ce à quoi il répond qu'il ne fait qu'amorcer le dialogue.

« Il ne nous a pas vraiment demandé qu'elles sont nos préoccupations, se désole Elijah Moonias. Mais maintenant, nous savons à qui nous avons à faire. »

Les Premières Nations ont, de leur côté, l'ancien politicien Bob Rae pour défendre leurs intérêts. Ils ont demandé au gouvernement d'établir un processus de négociation, avant que des compagnies minières puissent commencer à exploiter entre autres l'important gisement de chromite du Nord-Ouest ontarien.

De son côté, la minière Cliffs Natural Resources, le plus important joueur du Cercle de feu, avait mis son projet en veilleuse, en raison de nombreux délais.

PLUS:rc