Incident ferroviaire impliquant la MMA à Farnham

Publication: Mis à jour:
TRAIN
Shutterstock

FARNHAM, Qc - Moins de deux semaines après la tragédie ferroviaire survenue à Lac-Mégantic, un autre déraillement de train impliquant la Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA) est survenu jeudi matin, cette fois-ci sur le territoire de Sainte-Sabine, situé à côté de Farnham, en Montérégie.

L'incident mineur s'est produit vers 7 h 40 sur une voie secondaire, quand un wagon contenant du soya a déraillé. Il n'y a pas eu de déversement et personne n'a été blessé.

Cet incident est survenu quelques jours seulement après que le conseil municipal de Farnham eut adopté, le 8 juillet dernier, une résolution demandant à être rassuré concernant la sécurité liée au transport de marchandises par train.

Le directeur général de la Ville, François Giasson, a déclaré que le déraillement de jeudi ne l'inquiétait pas particulièrement, mais a ajouté du même souffle qu'il espérait que rien de grave ne survienne avant que Transports Canada ait donné des directives claires pour assurer un encadrement adéquat à ce niveau.

Il espère avoir des réponses à temps pour la prochaine séance du conseil municipal, prévue le 5 août prochain.

Un porte-parole du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST), John Cottreau, a confirmé que le train et les rails étaient la propriété de MMA.

Le déraillement survient peu après l'annonce du licenciement de 19 des quelque 75 employés de la MMA au Québec.

À voir aussi:

Explosion d'un train à Lac-Mégantic
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Déraillement mineur à Farnham

Des maires veulent une inspection « systématique » de la MMA

«Une voie ferrée exécrable»

Lac-Mégantic

Sept maires face à MMA

Drame à Lac-Mégantic: le communiqué mal traduit de MMA fait jaser

Tom Harding aurait risqué sa vie pour minimiser les dégats

MMA: les élus se réunissent lundi

Des citoyens inquiets à Farnham

Le chef des pompiers de Lac-Mégantic raconte la soirée du déraillement