NOUVELLES

Roumanie: des tableaux de maîtres auraient été réduits en cendres

17/07/2013 02:32 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

BUCAREST, Roumanie - Des cendres retrouvées dans le four d'une femme dont le fils est accusé d'avoir dérobé sept tableaux de maîtres contiennent des résidus de peinture, de toile et de clous, a indiqué mercredi un responsable muséal de la Roumanie.

Le directeur du Musée national d'histoire de Roumanie, Ernest Oberlander, a affirmé lors d'une entrevue avec l'Associated Press que les spécialistes de l'institution avaient découvert «des petits fragments d'apprêt, des restes de toiles et de peinture», ainsi que des clous en acier et en cuivre.

Certains de ces reliquats remonteraient à plus d'un siècle.

Parmi les tableaux volés figurent notamment des oeuvres signées Matisse, Picasso et Monet. Leur valeur cumulative est de plusieurs millions de dollars.

M. Oberlander a refusé de préciser si l'emplacement des cendres prouvait que les tableaux ont été brûlés là où ils ont été retrouvés, soutenant qu'il n'était pas de son ressort de fournir cette information. Il reviendra aux responsables judiciaires de tirer ces conclusions, a-t-il fait valoir.

En mars, trois spécialistes ont commencé à analyser la composition des cendres retrouvées dans le four d'Olga Dogaru. Les procureurs devraient obtenir le résultat de ces expertises la semaine prochaine.

PLUS:pc