NOUVELLES

L'Impact souhaite donner un rôle plus importants à ses abonnés de saison

17/07/2013 06:28 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'Impact de Montréal désire que ses détenteurs d'abonnements de saison soient plus près de ses décisions. C'est pourquoi l'équipe a décidé d'en faire des membres.

Afin de favoriser une plus grande interaction et davantage de transparence, le club consultera désormais ces «membres» sur divers sujets.

«L'an dernier, à pareille date, nous avons lancé un appel à tous les partisans pour savoir ce qu'ils pensaient, a expliqué le président, Joey Saputo. La réponse a été immédiate et le dialogue a été stimulant. Cela nous a permis de nous ajuster rapidement et de grandir comme organisation. Maintenant, nous voulons aller plus loin.»

Sans aller aussi loin que les Sounders de Seattle — dont les partisans ont leur mot à dire sur la sélection du directeur général —, l'Impact se propose tout de même de laisser ses membres se prononcer sur certains sujets comme le calendrier du club, leur préférence sur les matchs en soirée ou en après-midi et à quelle date commencer la saison au stade Saputo.

«Nos abonnés auront maintenant une voix, a ajouté Saputo. Un pouvoir de recommandation auprès du club sur plusieurs sujets importants. Nous prendrons des décisions importantes en procédant à un sondage exclusif auprès de nos membres. Si nous nous gardons le dernier mot, nous expliquerons nos décisions avec transparence.»

L'Impact conviera ses membres à une assemblée générale annuelle, dont la première aura lieu cet automne, à la fin du calendrier en MLS, où ils pourront faire des suggestions ou voter sur des propositions mises de l'avant par la direction de l'équipe.

Objectif: 10 000

Alors qu'il compte actuellement 8000 détenteurs d'abonnements saisonniers, l'Impact aimerait porter ce nombre à 10 000.

«À 8000, on est à peine dans la moyenne de la ligue, a noté Richard Legendre, vice-président exécutif de l'Impact. C'est vraiment à ce niveau qu'on doit s'améliorer. C'est l'un des seuls endroits où nous ne nous situons pas parmi les cinq premiers dans le circuit. On veut que notre famille compte plus de membres.»

Afin de charmer sa clientèle, l'Impact lance dès à présent sa campagne de renouvellement en vue de la prochaine campagne et offre une panoplie de rabais à ses détenteurs actuels, ainsi qu'aux éventuels nouveaux acheteurs. L'équipe a aussi gelé le prix de ses billets pour 2014.

Pas de match international

En raison de sa participation à la Ligue des Champions de la CONCACAF, l'Impact a décidé de ne pas organiser de rencontre internationale cette saison. Il ne prévoit pas non plus disputer l'un de ses deux matchs locaux en phase de groupe au Stade olympique, mais la situation sera revue si l'équipe passe en quarts de finale, puisque cette phase sera disputée en mars prochain.

Finalement, ne voulant pas revivre l'épisode d'avril dernier, alors que la direction a dû mettre la main à la pâte et aider son équipe de déneigeurs pour préparer le terrain du stade Saputo pour son premier match local, le club a l'intention de doter sa surface de jeu d'un système de chauffage.

«C'est un système installé sous la surface pour renforcer le gazon et s'assurer que notre président ne soit pas obligé de pelleter au mois d'avril, a blagué Legendre. Ça se fait ailleurs, à Toronto notamment. Ça ne sert pas à contrer la neige, mais ça aide à ce que le gazon soit le plus uniforme possible tout au long de l'année.

«Cela permettra également au gazon de mieux résister aux conditions. Comme on doit jouer tôt en avril et possiblement tard en novembre en raison des séries de la MLS, ça devenait une priorité pour nous.»

L'équipe tente de trouver une pause dans son calendrier qui lui permette d'effectuer les travaux afin de profiter de cette nouvelle technologie dès cet automne.

PLUS:pc