NOUVELLES

Les mises en chantier reculent aux États-Unis en juin, mais devraient reprendre

17/07/2013 03:58 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Les mises en chantier ont reculé aux États-Unis en juin, particulièrement en raison d'une baisse marquée de la construction d'appartements. Mais les requêtes de permis de bâtir pour les maisons unifamiliales ont crû à leur plus haut niveau en cinq ans, laissant croire une poursuite de la reprise immobilière.

Les entrepreneurs ont ouvert des chantiers à un taux désaisonnalisé de 836 000 propriétés en juin, a indiqué mercredi le département du Commerce.

Il s'agit d'un recul de près de dix pour cent par rapport au total en mai de 928 000 unités, révisé à la hausse, et le plus bas niveau depuis août 2012.

La plupart du retrait est attribué aux appartements, un secteur ayant connu une chute des mises en chantier de près de 27 pour cent en juin par rapport à mai. La construction d'appartements est volatile d'un mois à l'autre.

Les requêtes pour des permis de bâtir des maisons unifamiliales ont augmenté pour un troisième mois consécutif, à 624 000, le plus haut niveau depuis mai 2008. Cela laisse entrevoir un rebond de la construction dans les prochains mois.

Globalement, les permis ont chuté à 911 000 en juin, comparativement à 985 000 en mai.

«Le recul signalé aujourd'hui (mercredi) dans les mises en chantier représente davantage une pause dans le cadre d'une tendance favorable», a estimé Jonathan Basile, économiste du Crédit Suisse.

PLUS:pc