DIVERTISSEMENT

Le Relampeur, Sophie Desmarais en tournage

17/07/2013 11:18 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT
StyleList Québec

Sophie Desmarais que l’on a récemment vue dans le très remarqué Sarah préfère la course de Chloé Robichaud retourne devant la caméra. L’actrice est de la distribution du prochain film de Martin Talbot, Le Relampeur.

Le réalisateur et scénariste — derrière les saisons 4 et 5 de la série à succès Les Parents — se lance dans le cinéma et tourne présentement à Montréal et sa région son premier long métrage qui s’attarde comme son titre l’indique sur un bien mystérieux relampeur.

Relampeur ? Plus qu’un néologisme, un métier plutôt particulier qui consiste pour Henri (Victor Andrés Trelles Turgeon) à changer les ampoules brûlées et à entretenir les luminaires. Alors qu’il consacre tous ses efforts à mettre de la lumière dans la vie des gens, il ne parvient pas de son côté à sortir de l’obscurité.

Une vie dans l’ombre faite de solitude et de souffrance. Pourtant, l’homme se voit soudainement porté par une sorte de quête métaphysique, celle de sortir de la noirceur les gens qui se sentent à leur tour isolés. On l’aura compris, Henri n’est pas qu’un simple électricien. Il s’évertue avant tout à rallumer les âmes éteintes. Il rencontrera sur son chemin Hélène (Sophie Desmarais), une employée d’une salle de cinéma.

Outre Sophie Desmarais et Victor Andrés Trelles Turgeon dans les rôles-titres, Le Relampeur met également en vedette Marcel Sabourin, Michel Perron, Pierre Bergeron, Monique Spaziani et Pierre Collin.

Doté d’un budget de 4 millions de dollars, Le Relampeur est produit par Gaëa Films et Christal Films, la société derrière Louis Cyr de Daniel Roby et Les Pee-wee 3D d’Éric Tessier. La sortie du long métrage est prévue au courant de l’année 2014.

Sophie Desmarais lors de son passage à Cannes pour le film Sarah préfère la course.

«Sarah préfère la course»: le tapis rouge