NOUVELLES

Le Québec contribue au recul de la construction non résidentielle au pays

17/07/2013 12:32 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

OTTAWA - L'investissement en construction de bâtiments non résidentiels a diminué de 3,4 pour cent pour s'établir à 12,5 milliards $ au deuxième trimestre au pays, un recul surtout attribué par Statistique Canada à la diminution de l'investissement au Québec.

La grève des travailleurs de la construction non résidentielle dans la province au cours des deux dernières semaines du trimestre est identifiée comme la cause principale.

L'investissement au Canada avait connu précédemment cinq trimestres consécutifs de croissance.

Le recul est attribué «dans une moindre mesure» à des baisses observées dans huit autres provinces et territoires.

Statistique Canada précise que l'investissement a diminué de 10,1 pour cent au Québec pour s'établir à 2,2 milliards $.

L'investissement a diminué dans 23 des 34 régions métropolitaines de recensement, les baisses les plus marquées ayant été observées à Montréal, à Edmonton et à Toronto.

Hamilton et Calgary ont affiché les hausses les plus prononcées.

PLUS:pc