NOUVELLES

Le Panama veut remettre à l'ONU le cargo nord-coréen transportant des armes

17/07/2013 04:03 EDT | Actualisé 15/09/2013 05:12 EDT

Les autorités panaméennes ont demandé mercredi aux Nations unies d'enquêter sur l'affaire du cargo nord-coréen à bord duquel ont été découvertes des armes en provenance de Cuba, a annoncé le ministre de l'Intérieur, José Raul Mulino.

Il a précisé que son pays voulait remettre le navire, le Chong Chon Gang, et sa cargaison à des représentants de l'ONU.

Une équipe de huit experts nommés par le secrétaire général Ban Ki-moon est chargée de vérifier le respect des sanctions votées par le Conseil de sécurité des Nations unies contre la Corée du Nord.

Les 35 membres d'équipage du navire nord-coréen vont être accusés d'atteinte à la sécurité nationale, a précisé le ministre panaméen.

Le gouvernement cubain a affirmé mardi que les armes retrouvées à bord du navire lui appartenaient et qu'elles devaient être réparées avant de revenir dans l'île. Selon les autorités cubaines, le Chong Chon Gang avait embarqué 10 000 tonnes de sucre et 240 tonnes d'« armements défensifs obsolètes » à Cuba.

De leur côté, les États-Unis ont annoncé mercredi qu'ils allaient s'entretenir « très prochainement » avec Cuba à propos du cargo nord-coréen intercepté au Panama. 

Le gouvernement sud-coréen a lui félicité le Panama pour l'interception du navire. « S'il se confirme que la cargaison viole les résolutions de l'ONU, nous attendons du comité de sanctions du Conseil de sécurité qu'il prenne des mesures rapidement », a réagi mercredi le gouvernement sud-coréen.

Quant à la Corée du Nord, elle a déclaré mercredi que les armes cubaines découvertes à bord du cargo s'y trouvaient légalement et a exigé que le navire avec son équipage puisse poursuivre sa route.

« Cette cargaison ne contient rien d'autre que des armes obsolètes qui doivent être renvoyées à Cuba après qu'elles auront été modernisées [en Corée du Nord] conformément à un contrat légal », a déclaré le ministère nord-coréen des Affaires étrangères, cité par l'agence de presse officielle KCNA. « Les autorités panaméennes doivent laisser les marins qui ont été appréhendés et le navire partir sans délai », a ajouté le ministère.

Cuba est le seul régime communiste d'Amérique et un des rares alliés de la Corée du Nord, avec la Chine. Les Nord-Coréens, qui produisent des missiles de tous types, ont lancé en décembre dernier une fusée à trois étages qui a placé un satellite en orbite. Pyongyang avait parlé alors d'un lancement à des fins scientifiques.

PLUS:rc