NOUVELLES

Le magazine «Rolling Stone» provoque une tollé en plaçant Tsarnaev en une

17/07/2013 12:43 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

BOSTON - La plus récente couverture du magazine américain «Rolling Stone», qui comprend une photo avantageuse du suspect de l'attentat de Boston Dzhokhar Tsarnaev provoque une controverse. Plusieurs détaillants, dont les chaînes CVS et Walgreens, ont annoncé mercredi qu'elles ne vendraient pas le numéro.

La photo de Tsarnaev ressemble davantage au traitement réservées aux vedettes du rock, plutôt qu'à celle du suspect de l'attentat du 15 avril lors duquel des bombes ont explosé près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston, tuant trois personnes et en blessant plus de 260 autres.

Le site Internet du magazine donne un avant-goût de l'article écrit par Janet Reitman, qui retrace comment un jeune homme intelligent à l'avenir brillant est devenu un monstre.

Dans une déclaration, les rédacteurs en chef du magazine affirment que l'article correspond aux traditions journalistiques, ainsi qu'à l'engagement du magazine envers le reportage sérieux et fouillé.

La page couverture a au mieux été mal conçue, et réaffirme le message que la destruction entraîne de la reconnaissance pour les tueurs, a écrit le maire de Boston Tom Menino dans une lettre envoyée à l'éditrice de «Rolling Stone» Jann Wenner.

Selon le premier magistrat, les survivants de l'attaque du marathon méritent que le magazine leur consacre des portraits, mais M. Menino n'est plus certain si «"Rolling Stone" les mérite».

Trois entreprises de vente au détail dont les sièges sociaux sont situés à moins de 100 kilomètres de l'attentat, dont CVS et les épiceries Tedeschi Food Shops et Cumberland Farms, ont annoncé qu'ils ne vendraient pas l'édition du 1er août du magazine.

«Tedeschi Food Shops appuie le besoin de partager les informations avec tous, mais ne peut approuver les actions qui servent à glorifier les actions maléfiques de quiconque», a indiqué la chaîne sur sa page Facebook.

Des abonnés du réseau social Twitter ont de leur côté qualifié la décision éditoriale de disgracieuse et appellent au boycottage du «Rolling Stone».

L'Associated Press a envoyé un courriel au magazine afin d'obtenir des commentaires, mais n'a pas reçu de réponse dans l'immédiat.

Dzhokhar Tsarnaev a plaidé non coupable à de nombreux chefs d'accusation en lien avec l'attentat à la bombe du 15 avril au marathon de Boston, qui a fait trois morts et plus de 260 blessés.

PLUS:pc