Petit exercice de mise en situation. Vous êtes un moustique et par conséquent, vous volez à la recherche d'une proie à qui vous pourriez sucer quelques microlitres de sang. Si certaines odeurs vous dérangent et que des prédateurs vous guettent, quel est, selon vous, l'autre grand danger auquel vous faites face? Réponse: le vent.

C'est bête mais il fallait y penser. Votre meilleur allié contre les moustiques n'est peut-être autre que celui qui rafraîchit vos soirées. Non, il ne s'agit pas du vin blanc mais bien du ventilateur. C'est en tout cas ce que suggère le journaliste du New York Times William J. Broad qui a pu expérimenter ce procédé lors d'un barbecue entre amis.

Vents contraire

En bon professionnel, Broad ne s'est pas contenté de raconter son expérience, ou encore de citer l'ami d'ami qui a eu cette bonne idée (un certain Frank Swift dont l'idée lui est venue en se mettant justement à la place de l'insecte), il s'est aussi renseigné.

Soyez-en donc avisés, le ventilateur figure parmi les recommandations de l'American Mosquito Control Association (l'association américaine du contrôle des moustiques, on l'aura compris). La raison en est simple et tout à fait scientifique.

Le responsable de vos piqûres vole à une vitesse oscillant entre 1,6 et 2,4 kilomètres par heure, en fonction de son espèce. Un bon coup de vent, et le problème serait donc réglé. D'autant plus réglé que le moustique détecte notre présence, entre autres grâce au dioxyde de carbone que nous exhalons.

Car si l'appareil a l'avantage de disperser notre odeur, il empêche également le moustique de nous approcher. En effet, lorsqu'il détecte du dioxyde de carbone, le moustique zigzague afin de trouver la source de cette douce émanation. Une opération que la ventilation rend particulièrement périlleuse voire infaisable.

Reste une épineuse question à résoudre. Faut-il utiliser un ventilateur fixe, ou un modèle à oscillant? D'après le blog eHow.com cité par William Broad, ces derniers seraient plus efficaces. Et pour cause... Ils couvrent une surface plus grande.

Si vous en avez par dessus la tête (et la peau) des sprays, lotions et bougies à l'efficacité parfois douteuse et au composants chimiques qui le sont tout autant, le ventilateur pourrait s'imposer comme la solution.

D'ici là, si vous vous faites piquer, voici quelques remèdes naturels aux piqûres rassemblés par nos confrères de l'édition américaine du HuffPost.

Loading Slideshow...
  • La glace

    Si l'on met de la glace sur les blessures, c'est bien parce que celle-ci a un effet inhibant sur les nerfs qui conduisent la sensation de douleur... mais aussi de démangeaison. Quelques glaçons sur une piqûre et vous ne sentirez plus rien. L'inverse est aussi vrai. De l'eau chaude ou une compresse chaude peuvent avoir le même effet, mais une fois retirée, la sensation de démangeaison n'en sera que plus forte. Mieux vaut donc préférer la glace. A shock of cold therapy will provide relief for itching and keep you from swelling more, says Schultz. "Ice actually numbs the nerves that conduct itching and pain so you don't feel either," he says. <br><br> You may have heard that going the other direction in temperature can also help. Hot water would in fact have the same effect on the nerves, says Schultz, but after you remove your warm compress or step out of that hot shower, you'll face a "rebound release of histamine that makes the itching worse," he says.

  • Les huiles essentielles

    L'huile essentielle d'arbre à thé a des vertus anti-inflammatoires. Très utilisée en aromathérapie, on estime qu'elle dispose de nombreuses propriétés anti-bactériennes et anti-virales. Contre la sensation d'irritation et l'infection, cela en fait un allié de choix contre les moustiques. Appliquez-en une goutte sur votre piqûre, et le problème devrait être réglé. Même chose avec l'huile essentielle de lavande aux vertus anti-irritantes. Attention tout de même, les huiles essentielles sont des concentrés de principes actifs. À utiliser avec modération. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre pharmacien.

  • Le vinaigre

    Très acide, le vinaigre peut arrêter la sensation d'irritation. Si vous vous êtes fait méchamment attaqué pendant la nuit et que vous souhaitez arrêter de vous gratter, diluez-en deux ou trois tasses dans un bain chaud. Autre solution, quelques gouttes sur un bout de coton à appliquer sur la peau. Le vinaigre de cidre pourrait être le plus efficace This "way-underutilized" home remedy can help stop itching due to its acidity, says Schultz. He recommends diluting two or three cups in a bathtub of warm water to treat all-over bites, or putting a few drops on cotton and wiping an individual bite. Apple cider vinegar may be an even better bet, he adds, since it's slightly less acidic, and it's likely that the pH of itchy, red skin is off balance to begin with, he says. <br><br> <em>Flickr photo by <a href="http://www.flickr.com/photos/aroberts/4080080785/" target="_hplink">AndyRobertsPhotos</a></em>

  • Le miel

    Les adeptes du miel le savent, cette riche substance que nous offrent les abeilles dispose de nombreuses propriétés anti-inflammatoires et anti-bactériennes. Sans surprise, il est également recommandé contre les piqûres. <em>Flickr photo by <a href="http://www.flickr.com/photos/dphiffer/79606170/" target="_hplink">dphiffer</a></em>

  • Un vieux sachet de thé

    Vous venez de vous faire piquer et un vieux sachet de thé traîne dans le coin? Appliquez-le sur la blessure. Les tanins présent dans le thé ont des propriétés astringentes. Ils permettront à davantage de fluides de s'extraire de la piqûre.

  • Le bicarbonate de soude

    Cette molécule alcaline peut neutraliser le déséquilibre du pH de votre peau, et atténuer l'inflammation à sa surface après une piqûre. Vous pouvez en diluer dans un bain pour apaiser vos irritations. Bien se rincer après.

  • Le basilic

    Il vous en reste de votre dernière tomates-mozzarella? Ecrasez les feuilles et appliquez-les sur la peau. Le basilic contient camphre et en thymol, deux molécules qui peuvent apaiser les irritations. On en trouve aussi en huile essentielle. <em>Flickr photo by <a href="http://www.flickr.com/photos/saragoldsmith/2541929711/" target="_hplink">saragoldsmith</a></em>

  • Le citron

    Le jus ou la peau de citron peuvent éliminer bon nombre de bactéries, et donc apaiser les piqûres. Attention tout de même, le jus de citron réagit au soleil et peut provoquer l'apparition de cloques. Restez à l'ombre ! <br><br> <em>Flickr photo by <a href="http://www.flickr.com/photos/psd/2873520174/" target="_hplink">psd</a></em>

  • La menthe poivrée

    La menthe poivrée procure une sensation fraîche. Parce que cette sensation arrive plus rapidement au cerveau que l'irritation et que ce dernier n'est capable d'assimiler qu'une sensation à la fois, l'application de menthe poivrée, sous sa forme véritable ou en huile essentielle réduit l'irritation.

  • La peau de banane

    On ne sait pas réellement pourquoi, mais ce dernier remède atténue l'irritation. Peut-être est-ce en raison de certains sucres présents dans sa peau qui expurgeraient la nôtre des fluides irritants. C'est l'hypothèse du docteur Neal Schultz, un dermatologue interrogé par nos confrères américains. <br> <em>Flickr photo by <a href="http://www.flickr.com/photos/carbonnyc/7171600976/" target="_hplink">CarbonNYC</a></em>

  • Du lait et de l'eau

    Autre astuce, un peu de lait et d'eau sur un mouchoir à appliquer sur la peau. Marche aussi pour les coups de soleil que ce mélange apaise efficacement. <br><br> <em>Flickr photo by <a href="http://www.flickr.com/photos/elements/3937169441/" target="_hplink">tauress</a></em>

  • Se frapper ou pincer sa piqûre

    Parce que notre cerveau n'assimile qu'une sensation à la fois, se frapper peut remplacer l'irritation. Un tour à jouer à son cerveau qui devrait ravir les plus masochistes. Pincer la piqûre fonctionnerait aussi.

  • Aloe

    Habituellement utilisé pour traiter les coups de soleil, l'aloe apaiserait aussi les piqûres de moustiques. <br> <em>Flickr photo by <a href="http://www.flickr.com/photos/veggiefrog/2252234971/" target="_hplink">veggiefrog</a></em>