NOUVELLES

45 jours de travaux communautaires pour Myriam Bédard

17/07/2013 04:59 EDT | Actualisé 15/09/2013 05:12 EDT
Radio-Canada

L'ex-athlète olympique Myriam Bédard devra réaliser des travaux communautaires. La Cour supérieure la condamne à cette peine pour outrage au tribunal.

L'ex-médaillée olympique n'avait pas respecté un ordre de la cour lors de sa fuite aux États-Unis, en 2006. Elle avait alors privé le père de sa fille des droits de visite que la cour lui autorisait.

Myriam Bédard avait passé 80 jours aux États-Unis avec son conjoint Nima Mazhari avant d'être arrêtée. Elle a été emprisonnée 14 jours avant d'être extradée au Canada.

Dans son jugement rendu la semaine dernière, le juge Ross Goodwin note que Bédard n'a pas manifesté de remords. Il l'a condamnée à faire 45 jours de travaux communautaires, sans quoi elle devra purger le temps équivalent en prison.

Fait particulier, le juge émet une ordonnance à Nima Mazhari de ne pas entraver l'exécution de la sentence.

Il lui interdit de se trouver à moins de 150 mètres de l'endroit où Myriam Bédard devra exécuter ses travaux communautaires.