Une des six membres du jury qui a acquitté le patrouilleur de quartier bénévole George Zimmerman estime que celui-ci craignait véritablement pour sa vie lorsqu'il a abattu Trayvon Martin, un jeune afro-américain de 17 ans.

Lors d'une entrevue avec le réseau CNN, accordée deux jours après la fin du procès, la jurée B37 a soutenu que Zimmerman a pris des mauvaises décisions, mais qu'il n'a pas violé la loi. Selon elle, le patrouilleur de quartier « avait le cœoeur au bon endroit », mais il n'aurait pas dû aborder Trayvon Martin.

Le 26 février 2012, George Zimmerman, un homme d'origine hispanique âgé de 29 ans, effectuait une patrouille en voiture dans le quartier de Sanford, en Floride, lorsqu'il a aperçu Trayvon Martin, qui n'était pas armé. Selon sa version des faits, Zimmerman trouvait que le jeune homme se comportait de façon suspecte. Il est descendu de sa voiture pour l'interpeller, et Trayvon Martin l'aurait ensuite attaqué. Zimmerman l'a alors abattu. Il a toujours plaidé la légitime défense.

La jurée B37 affirme que le témoignage du détective Chris Serino de la police de Sanford l'a convaincue de l'innocence de Zimmerman. Toutefois, le témoignage de Rachel Jeantel, une amie de la victime, ne l'a pas impressionnée.

Qui a appelé le 911?

Un des points litigieux du procès concernait un appel logé au 9-1-1. La défense affirmait que l'on pouvait y entendre George Zimmerman appeler à l'aide, tandis que la mère de Trayvon Martin était convaincue d'entendre la voix de son fils. C'est finalement la thèse de la défense qui a été retenue par la majorité du jury, selon la jurée B37.

Elle a également révélé qu'après un premier vote, trois des six femmes membres du juré considéraient George Zimmerman innocent, tandis que deux autres voulaient plutôt l'inculper d'homicide involontaire. La dernière était en faveur de la thèse du meurtre au second degré.

L'affaire Trayvon Martin a soulevé les passions aux États-Unis. Au moins une dizaine de personnes ont notamment été arrêtées lundi soir lors d'une manifestation à Los Angeles. Après l'annonce du verdict, le président Barack Obama a appelé au calme et demandé aux Américains de respecter la décision judiciaire.

À voir ci-dessous, l'entrevue avec Anderson Cooper.

Première partie



Deuxième partie

Loading Slideshow...
  • Un homme crie pendant une manifestation à Union Square, le 13 juillet 2013, après que George Zimmerman ait été reconnu non coupable du meurtre de Trayvon Martin en 2012.

  • «Ce soir, un meurtrier marche librement en raison du racisme.»

  • Un membre du New Black Panther Party crie des slogans après que George Zimmerman ait été acquitté du meurtre du jeune Trayvon martin.

  • De vives réactions après que George Zimmerman ait été acquitté du meurtre du jeune Trayvon Martin.

  • Une mère et ses deux enfants après l'acquittement de George Zimmerman.

  • Des manifestants à l'extérieur du Palais de justice où George Zimmerman a été acquitté.

  • Une femme prie en attendant le verdict du procès de George Zimmerman.

  • Une petite fille de cinq ans en attendant le verdict de George Zimmerman.

  • Une foule agitée pendant les délibérations

  • Parmi les personnes rassemblées à l'extérieur du Palais de justice pendant les délibérations, un jeune homme portant un t-shirt avec la tête de Zimmerman comme cible.