NOUVELLES

Powell fait l'objet d'une enquête

16/07/2013 08:36 EDT | Actualisé 15/09/2013 05:12 EDT
AFP

Selon ce que rapporte l'agence Ansa mardi, la justice italienne a ouvert une enquête sur plusieurs athlètes jamaïcains soupçonnés de dopage, dont Asafa Powell.

Sherone Simpson, médaillée d'argent aux Jeux de Pékin en 2008, et le préparateur physique canadien Christopher Xuereb subissent également un examen par le Parquet d'Udine.

Powell, Simpson et Xuereb auraient quitté Lignano Sabbiadoro dans le nord-est de l'Italie, où ils se trouvaient en stage de préparation pour les Championnats du monde de Moscou.

Ils se seraient envolés pour la Jamaïque, a indiqué Ansa.

L'enquête porte sur l'article 9 de la loi italienne sur le dopage. Elle punit à la fois ceux qui administrent des substances dopantes et ceux qui en prennent.

Ancien détenteur du record du monde du 100 m, Powell continue d'affirmer ne pas savoir comment un produit dopant a pu se retrouver dans son corps. Ce dernier a échoué à un test antidopage au mois de juin.

Xuereb, que l'on croit être à la source du stratagème, aurait fait ingérer aux membres de l'équipe une substance dopante incluse dans des compléments alimentaires. Il aurait pour sa part quitté le territoire italien dès lundi soir.

L'agent de Powell Paul Doyle a expliqué au quotidien britannique The Daily Telegraph que son protégé venait tout juste de commencer à travailler avec Xuereb.

« Une fois que nous avons eu connaissance du test positif, nous avons réalisé qu'ils (Powell et Simpson) étaient les deux seuls athlètes du groupe qui avaient reçu ces nouveaux compléments par ce physio », a déclaré Doyle.

Xuereb aurait traité Powell pour un problème aux ischiojambiers en mars selon Doyle.

« Asafa a probablement été contrôlé de 150 à 200 fois sans souci par le passé, a souligné son agent. Il commence à collaborer avec ce nouveau physio, qui lui donne les compléments et tout à coup il est positif à son premier test. Il est évident qu'il n'y a pas d'autres raisons qui expliquent pourquoi il est positif en dehors de la piste de ces compléments. »

De nombreux médicaments et compléments alimentaires ont été saisis par les carabiniers italiens au cours d'une perquisition dans la nuit de dimanche à lundi à l'hôtel où logeaient les athlètes.

Powell fait partie d'un groupe de cinq athlètes jamaïcains, dont deux sprinteurs, déclarés positifs lors des sélections nationales à Kingston.