NOUVELLES

Drame de Lac-Mégantic: pétition à Hampstead contre le transport dangereux

16/07/2013 08:16 EDT | Actualisé 15/09/2013 05:12 EDT
Getty
Wreckage continues to burn on July 7, 2013 after a freight train loaded with oil derailed July 6 in Lac-Megantic in Canada's Quebec province, sparking explosions that engulfed about 30 buildings in a wall of fire. Now scores of people -- perhaps as many as 80 -- are missing. Rescuers cautiously entered the charred debris Sunday, more than 24 hours after the spectacular crash that saw flames shoot into the sky and burn into the night. The accident and resulting huge fireball forced 2,000 people from their homes. Witnesses reported up to six explosions after the train derailed at about 1:20 am (0520 GMT Saturday) in Lac-Megantic. AFP PHOTO / François Laplante-Delagrave (Photo credit should read François Laplante-Delagrave/AFP/Getty Images)

HAMPSTEAD, Qc - Le maire d'une petite municipalité de l'île de Montréal lance une pétition qui vise à faire interdire par les autorités fédérales le transport par train de matières dangereuses dans les grandes villes du Canada.

William Steinberg, maire de Hampstead, affirme que depuis plus de 10 ans, des citoyens de sa ville et d'ailleurs réclament que ces matières dangereuses ne puissent plus circuler sur les voies ferrées qui sillonnent les zones densément peuplées.

Le maire Steinberg déplore que le déraillement d'un train de la Montreal, Maine and Atlantic Railway, le 6 juillet, ait eu des conséquences tragiques pour Lac-Mégantic et sa population. À son avis, les conséquences d'un tel drame auraient été pires s'il s'était produit à Montréal, Toronto ou Vancouver.

William Steinberg note que les grandes villes ont été épargnées jusqu'ici par un incident de l'ampleur de celui de Lac-Mégantic mais qu'il serait irresponsable de leur part de se fier à la chance pour se protéger.

La version française de la pétition du maire de Hampstead peut être signée ici.

INOLTRE SU HUFFPOST

Explosion d'un train à Lac-Mégantic