NOUVELLES

Des résultats financiers décevants font chuter les marchés boursiers

16/07/2013 05:15 EDT | Actualisé 15/09/2013 05:12 EDT

TORONTO - Plusieurs résultats financiers décevants aux États-Unis ont fait chuter les marchés boursiers nord-américains, mardi, alors que les investisseurs se sont départis d'actions dans les secteurs des matériaux et de l'énergie.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a perdu 11,46 points, à 12 516,89 points, à la veille des annonces que doivent faire mercredi la Banque du Canada et la Réserve fédérale des États-Unis.

La Bourse de croissance TSXV a clôturé à 910,84 points, en hausse de 14,12 points.

Le dollar canadien a quant à lui terminé la journée en hausse de 0,45 cent US, à 96,47 cents US, quelques heures avant que la Banque du Canada ne fasse connaître sa première décision en matière de politique monétaire depuis l'arrivée en poste de son nouveau gouverneur, Stephen Poloz. Cette annonce doit avoir lieu mercredi en matinée.

À la Bourse de Toronto, le secteur des matériaux a baissé de 2,2 pour cent, alors que les actions du producteur d'engrais Agrium (TSX:AGU) ont perdu 2,42 $, à 93,16 $.

Le secteur torontois de l'énergie a subi un léger recul de 0,3 pour cent, tandis que le cours du baril de pétrole brut léger pour livraison en août s'est établi à 106 $ US, en baisse de 32 cents US, à la Bourse des matières premières de New York.

Les titres de l'industrie de l'or ont figuré parmi les grands gagnants de la journée, alors que le cours de l'once d'or pour livraison en août s'est établi à 1290,40 $ US sur le marché des métaux à New York, en hausse de 6,90 $ US, et que le secteur de l'or à Toronto augmentait de 3,1 pour cent.

Aux États-Unis, Coca-Cola, le plus important producteur de boissons au monde, et le courtier de détail Charles Schwab ont dévoilé des résultats financiers jugés décevants par les analystes.

Coca-Cola a annoncé avoir enregistré une baisse de ses profits et une faible croissance de son volume de ventes au deuxième trimestre. Charles Schwab a quant à lui indiqué avoir vu son bénéfice net chuter de sept pour cent pendant la même période, à 256 millions $ US, ou 18 cents US par action, alors qu'il avait réalisé des profits de 275 millions $ US, ou 20 cents US par action, un an auparavant.

À Wall Street, les indices Dow Jones et S&P 500 ont reculé après avoir clôturé à des niveaux records lors des trois séances précédentes. La moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a perdu 32,41 points et fermé à 15 451,85 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq baissait de 8,99 points, à 3598,50 points, et que l'indice de référence S&P 500 reculait de 6,24 points, à 1676,26 points.

Les marchés nord-américains étaient dans l'attente de la déclaration que doit faire mercredi le président de la Fed, Ben Bernanke, déclaration qui pourrait donner le ton au reste de l'été.

PLUS:pc