NOUVELLES

Des artistes s'unissent «Juste pour aider» la Maison du Père

16/07/2013 10:18 EDT | Actualisé 15/09/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Outre les catastrophes qui cristallisent l’entraide et l’empathie des gens, existent, dans les grandes villes, une misère sociale qui s’incruste et Montréal n’en est pas exempte. Seulement dans la métropole, il y aurait plus de 30 000 itinérants dont un bon pourcentage sont des habitués de la Maison du Père, une escale indispensable pour ces sans-abri.

Dans le but de renflouer les coffres de cette maison d’accueil qui a ouvert ses portes, il y a plus de 40 ans, TVA présente «Juste pour aider 2013», un téléthon de quatre heures, une extension du Festival Juste pour rire, animé par Mélanie Maynard, auquel participent quelques humoristes. Des effets (ou services) seront offerts par Dominique Michel, Serge Savard, Gilbert Rozon, Jean-Marc Parent et Louis-François Marcotte et mis aux enchères, et il y aura la possibilité de s’entretenir avec des personnalités connues, durant cinq minutes, moyennant un don de 150 $. On a également inclus un jeu-questionnaire sur l’humour et Guy Jodoin s’engage à relever un défi pour chaque 100 000 $ recueilli à travers le Québec.

Un autre volet qui devrait réjouir et même rafraîchir les téléspectateurs: Pierre-Yves Lord a eu l’idée de renouveler le gag de la piscine des Tannants. À toutes ces activités s’ajoutent des topos humoristiques de même que des témoignages d’itinérants, ce dimanche, 19h30.

Qu’a-t-on fait d’eux?

Il y a des familles où la violence devient monnaie courante. Quand les parents ont été violents, il y a de forts risques que les enfants intègrent cette façon de communiquer. Au Canal Vie, le documentaire «Enfants tyrans» rassemble des parents et des enfants qui ont accepté de revoir leurs comportements.

À l’écart de la société pendant cinq jours, accompagnés par Yves Langlois, psychosociologue et réalisateur, on remettra en question leurs façons de communiquer, de percevoir et de recevoir les propos des uns et des autres. Jacques Salomé, sommité en matière de communication au sein du couple et de la famille, ajoutait qu’il faudrait une école à la parentalité pour faciliter les rapports parents-enfants. À toutes ces réflexions, ces observations, ces remises en questions, les formateurs en communication non violente proposent au groupe des pistes de solutions, d’autres façons d’échanger.

Il reste que pour sortir d’une spirale négative, il faut aller voir à l’origine du mal et certaines scènes, certains témoignages risquent de heurter quelques téléspectateurs. Mais ces passages sont comme autant d’échardes qui, une fois extraites, apaisent la douleur. Le lundi 22 juillet, 20h.

Du bonheur venu d’Angleterre

Il sera en spectacle à Québec dans quelques jours, mais pour calmer l’attente, toutes les télévisions de Radio-Canada s’entendent pour présenter l’entrevue que Sir Paul accordait à Geneviève Borne, le 7 juillet dernier. D’abord, à Radio-Canada, ce samedi 22h40 et le mardi 23 juillet, 12h30; à ARTV, ce samedi 0h20, après le «Paul McCartney: Good Evening New York City» spectacle présenté au Citi Field Stadium, en 2009, devant plus de 100 000 fans. Avec «Band on the Run», «The Long and Winding Road», «Hey Jude», et autres titres qui se sont vendus à plus d’un milliard d’exemplaires, il sait comment faire plaisir à son public. Et enfin, à RDI, le mardi 23 juillet, 20h.

Au Vietnam, la sexualité est taboue au point où l’enseignement se fait par une émission de télévision. Dans ce pays aux traditions bien ancrées, on ne croit pas au coup de foudre: l’amour, ça s’apprend. Interdit aux couples de vivre ensemble en dehors des liens du mariage mais on n’hésite pas à recourir à l’avortement pour privilégier la naissance des garçons puisque le fils contribuera à la survie des parents vieillissants. Concernant les homosexuels, on les cache quand on ne les soumet pas à un «viol correctif» pour leur faire prendre le droit chemin. «Le sexe autour du monde: Vietnam», ce dimanche, 22h, à TV5.

Cindy rêvait de devenir médecin, Dean avait un talent inné pour la musique. Ils sont devenus les parents d’une petite fille. Cindy, maintenant infirmière et lui, peintre en bâtiments, ont subi l’usure du temps, surtout elle, dégoûtée par l’alcoolisme et le chantage émotif de Dean. Ils tenteront donc de relancer leur mariage par un week-end loin du quotidien. «Blue Valentine: une histoire d’amour», avec Michelle Williams et Ryan Gosling, le mardi 23 juillet, 20h, à Télé-Québec.

À TÉLÉ-QUÉBEC: assassiné à coups de pic à glace, serait-ce Catherine Tramell sa petite amie, une romancière, qui aurait exécuté Johnny Boz, une star du rock, pendant qu’il faisait l’amour? Parce que Nick Curran, l’inspecteur de police a découvert bien des cadavres dans le passé de la jeune femme. «Basic Instinct», le vendredi 26 juillet, 21h.

À ARTV: toujours aussi authentique, Michel Louvain demeure une valeur sûre dans le cœur de bien des dames. On lui consacre la soirée de ce dimanche avec «Lumière sur… Michel Louvain» qui justement évoque la fidélité indéfectible de ses admiratrices, à 19h30, suivi de «Michel Louvain et les dames en bleu», un documentaire qui confirme l’importance que l’icône de la chanson populaire suscite encore aujourd’hui, à 75 ans, à 20h28.

À TV5: fantaisie ou caprice, sinon, un luxe! Voilà que la nouvelle tendance des gens fortunés consiste à s’acheter une île. Pour être à l’écart des voisins, loin de la vie trépidante, pour profiter d’un environnement naturel et écologique car, ces nouveaux propriétaires sont tous préoccupés de sauvegarder l’état naturel des lieux. Les vacanciers nouveau genre se font de plus en plus nombreux à la recherche de l’île paradisiaque au large des côtes atlantiques ou dans les archipels des mers du Sud. À «Télé Réalité / Îles à vendre», le mercredi 24 juillet, 20h.

À EXPLORA: dans bien des cas, avec la médecine moderne, le corps est programmé pour combattre des maladies mortelles. La série «Le Combat intérieur» démontre, en six épisodes, les mécanismes bien discrets qui travaillent à maintenir notre santé, de la naissance jusqu’au vieil âge, du lundi au jeudi 24 au 25 juillet, 20h.

PLUS:pc