INTERNATIONAL

Troisième nuit de violence en Irlande du Nord

15/07/2013 08:28 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT
PC/Peter Morrison

Des affrontements ont éclaté pour la troisième nuit consécutive en Irlande du Nord à l'occasion des traditionnels défilés annuels commémorant la victoire de Guillaume d'Orange sur les catholiques lors de la bataille de la Boyne en 1690.

Des manifestants protestants ont lancé des cocktails Molotov, des briques, des bouteilles et des fusées explosives sur la police, blessant un policier.

Ils ont érigé une barricade en feu en travers d'une route et incendié une voiture. Les affrontements ont commencé vendredi soir, après un différend sur l'itinéraire des défilés.

Des renforts de Grande-Bretagne

La police dit avoir déployé des centaines d'agents venus en renfort de Grande-Bretagne. Les protestants de l'ordre d'Orange et le gouvernement d'Irlande du Nord ont tous deux lancé un appel au calme.

« Il est très important de garder la tête froide dans ces circonstances et j'espère que les gens obéiront au communiqué de l'Institution d'Orange, qui appelle à cesser les violences », a déclaré le premier ministre d'Irlande du Nord, Peter Robinson.

Quarante-quatre policiers ont été blessés au cours du week-end et 49 personnes ont été arrêtées, dont une âgée de dix ans. Dix d'entre elles ont été placées en détention provisoire, dimanche, sur décision du tribunal.

Chaque année en été, des milliers de membres de l'ordre d'Orange organisent des défilés en mémoire de la victoire de Guillaume d'Orange, ce que les catholiques, dont beaucoup sont favorables à l'union de l'Irlande du Nord avec la République d'Irlande, considèrent comme une provocation.

Depuis les accords de paix signés en 1998, les heurts entre catholiques et protestants sont devenus rares même s'ils éclatent parfois à l'occasion de ces défilés.

Reuters

INOLTRE SU HUFFPOST

De quelles religions sont les Québécois?