POLITIQUE

Remaniement : Denis Lebel devient lieutenant de Stephen Harper pour le Québec

15/07/2013 04:29 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT
PC

Le remaniement ministériel réalisé lundi par le premier ministre Stephen Harper occasionne un changement de responsabilités pour le député de Roberval-Lac-Saint-Jean, Denis Lebel.

Il devient lieutenant politique du premier ministre pour Québec, en remplacement de Christian Paradis. Il garde le ministère des Infrastructures et des Collectivités, de même que celui des Affaires intergouvernementales. Denis Lebel perd cependant le ministère des Transports au profit de Lisa Raitt.

À ce poste, le ministre Lebel avait eu à intervenir quelques jours après la tragédie de Lac-Mégantic, où il s'était porté à la défense de la gestion fédérale de la sécurité ferroviaire. Il a aussi été au centre des discussions en vue du remplacement du pont Champlain, à Montréal.

Pas un recul

Le député Denis Lebel ne voit pas dans la perte du ministère des Transports le signe d'une diminution de ses responsabilités au sein de l'équipe économique du premier ministre.

« Moi, je pense qu'être ministre des Infrastructures avec un budget de 70 G$ à investir en 10 ans, d'être ministre des Affaires intergouvernementales où passent les décisions prises au pays, et d'être encore ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, moi j'appelle ça faire de l'économie encore, passablement. »

— Denis Lebel

Des réactions

Le député bloquiste de Jonquière-Alma, Claude Patry, espère que l'arrivée de Denis Lebel au poste de lieutenant du Québec, en remplacement de Christian Paradis, va permettre d'améliorer les relations entre la province et le premier ministre.

« J'espère que M. Lebel va avoir une bonne oreille de M. Harper et de s'occuper de nos choses au Québec. Avec M. (Christian)Paradis, on n'entendait pas parler beaucoup du Québec et là, j'espère que M. Harper va écouter ce que M. Lebel va lui dire. » — Claude Patry

Pour sa part, le député néodémocrate de Chicoutimi-Le Fjord, Dany Morin, croit que c'est la performance de Denis Lebel lors de son passage à Lac-Mégantic qui lui a valu de perdre son porte de ministre des Transports.

« Je crois que s'être fait arracher le ministère des Transports par son chef Stephen Harper est un signe très révélateur de sa gestion du dossier de Lac-Mégantic... Quand même, se pointer là et vanter le bilan de son gouvernement, c'est inapproprié. Il me semble que tu développes ton humilité et que tu apprends de tes erreurs. »

— Dany Morin

INOLTRE SU HUFFPOST

Qui sont les nouveaux ministres fédéraux depuis le 15 juillet?
Réactions au remaniement ministériel