NOUVELLES

Loblaw achète Shoppers Drug Mart et Pharmaprix pour $12,4 milliards $

15/07/2013 06:57 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT

TORONTO - Les Compagnies Loblaw (TSX:L) ont annoncé lundi avoir conclu une entente afin d'acheter pour 12,4 milliards $ en actions et espèces Shoppers Drug Mart (TSX:SC), qui exploite la bannière Pharmaprix au Québec, combinant ainsi les plus importantes chaînes de magasins d'alimentation et de pharmacies au Canada.

En vertu des clauses de l'entente, Shoppers conservera sa dénomination et sera exploitée comme une entité séparée de Loblaw.

«J'ai pendant longtemps pensé que le prochain chapitre de la croissance de Loblaw devrait reposer sur une vision combinant santé, mieux-être et nutrition. La combinaison de Loblaw et Shoppers Drug Mart est l'expression ultime de cette vision», a affirmé le président du conseil de Loblaw, Galen Weston, lors d'une conférence téléphonique à laquelle prenaient part des analystes.

«Cette transaction est non seulement logique, elle met aussi en place une plateforme réellement novatrice pour l'avenir», a-t-il ajouté.

Loblaw offre 33,18 $ en espèces et environ six dixièmes d'une action de Loblaw pour chaque action ordinaire de Shoppers Drug Mart.

Compte tenu du cours des actions à la clôture, vendredi, cette offre a une valeur de 61,59 $ par action ordinaire de Shoppers Drug Mart — environ 29 pour cent de plus que le prix moyen des actions de Shoppers récemment transigées. Quelque 54 pour cent de ce montant doit être versé en espèces.

Les investisseurs ont réagi de façon positive à l'annonce de l'entente. Les actions de Shoppers ont clôturé à 60,12 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 11,72 $, soit un peu plus de 24 pour cent, tandis que celles de Loblaw affichaient un gain de 2,58 $, ou près de 5,5 pour cent, à 50,13 $.

Par le passé, l'exploitant de supermarchés Metro (TSX:MRU) a fait part de son intérêt pour la chaîne de pharmacies Jean Coutu (TSX:PJC.A). Metro a récemment vendu sa participation dans la chaîne de dépanneurs Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B), ce qui a accru les spéculations quant à une éventuelle entente.

Jean Coutu a vu ses actions augmenter de 89 cents à Toronto, à 18,98 $, alors que les investisseurs faisaient le pari d'une autre transaction. Le titre de Metro a également clôturé en hausse, ayant gagné 1,59 $, à 72,05 $.

M. Weston et d'autres hauts dirigeants des deux entreprises ont dit s'attendre à mettre en place une stratégie de marketing croisé des produits de chacune — ils ont en particulier parlé des marques le Choix du Président et Menu bleu de Loblaw de même que Life de Shoppers. Les programmes de fidélisation devraient aussi être combinés.

Si les deux entreprises avaient scellé leur union l'an dernier, elles auraient réalisé des revenus d'environ 42 milliards $ et totalisé un flux de trésorerie disponible de 1 milliard $.

Loblaw et Shoppers prévoient réaliser des économies de coûts de 300 millions $ après trois ans, sans fermetures de magasins.

Les détaillants canadiens font face à une concurrence croissante des grandes chaînes américaines comme Target, qui a amorcé l'ouverture de ses magasins au Canada plus tôt cette année, ainsi que Wal-Mart et Costco, sans compter les détaillants nationaux tels que Sobeys qui offrent une combinaison de marchandises, de produits de pharmacie et d'alimentation.

L'entente devra être approuvée par au moins les deux tiers des actionnaires de Shoppers Drug Mart, qui voteront sur la question au cours d'une assemblée spéciale devant avoir lieu en septembre.

Le consentement d'une majorité d'actionnaires de Loblaw sera également requis en raison du nombre d'actions émises.

Le président et chef de la direction de Shoppers Drug Mart, Domenic Pilla, a affirmé que l'entente allait donner une valeur significative et immédiate aux actionnaires, qui recevront jusqu'à 6,7 milliards $ de liquidités et 119,9 millions d'actions de Loblaw.

Il a ajouté que les franchisés-propriétaires et les employés auraient l'occasion de poursuivre des «carrières enrichissantes et que les clients profiteront d'un plus grand nombre d'établissements et d'un meilleur choix de produits et d'offres qui contribuent à la bonne santé des Canadiens».

M. Pilla et les dirigeants de Loblaw ont dit ne pas s'attendre à ce que la transaction donne lieu à des fermetures d'établissements.

Loblaw est le plus important détaillant en alimentation au Canada, avec plus de 1000 magasins exploités sous différentes bannières, notamment Provigo, Maxi et Loblaws au Québec. Le groupe compte plus de 135 000 employés à la grandeur du pays, dont près de 30 000 au Québec.

Shoppers Drug Mart exploite quelque 1240 établissements Shoppers Drug Mart et Pharmaprix et est présent dans chaque province et deux territoires canadiens.

PLUS:pc