NOUVELLES

Le quart des enfants chinois handicapés ne vont pas à l'école, selon HRW

15/07/2013 07:20 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT

Plus du quart des enfants chinois handicapés ne vont pas à l'école, tandis que les autres sont exclus des institutions publiques ou ont des professeurs insuffisamment formés pour s'adapter à leurs besoins, affirme Human Rights Watch dans un rapport publié mardi en Chine.

Le rapport de l'organisation américaine affirme que les jeunes Chinois handicapés ne sont pas admis dans les écoles régulières, sauf s'ils prouvent qu'ils peuvent s'adapter à l'environnement physique de l'école et aux méthodes d'apprentissage en vigueur. Les accommodements pour les élèves handicapés sont pratiquement inexistants en Chine, affirme Human Rights Watch.

L'organisation cite un exemple dans lequel une mère a dû se rendre à l'école de son enfant plusieurs fois par jour pour le déplacer dans les escaliers parce que les toilettes étaient situées à un étage différent de la salle de classe.

Le rapport braque les projecteurs sur la façon dont les inégalités sociales grandissantes en Chine s'appliquent aussi aux personnes handicapées, même dans l'éducation de base. En Chine, la sensibilisation du public sur les difficultés que vivent les handicapés est encore à l'état embryonnaire.

Les préjugés et l'exclusion sociale sont des phénomènes répandus dans une société aussi compétitive que la Chine. Les parents abandonnent souvent leur enfant handicapé dans les orphelinats publics, qui souffrent d'un sous-financement chronique.

Quelques jours avant la publication du rapport de Human Rights Watch, le gouvernement chinois a publié son propre rapport sur le même sujet.

Selon le ministère chinois de l'Éducation, 28 % des enfants présentant un handicap ne vont pas à l'école, qui est pourtant obligatoire pendant neuf ans. Mais le ministère souligne que la scolarisation de 72 % des enfants handicapés représente une hausse de près de dix points de pourcentage par rapport à 2008, et que de plus en plus d'élèves handicapés sont admis dans les écoles régulières avec les accommodements appropriés.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc