NOUVELLES

Le CIO espèrent que les nouveaux cas de dopage auront un effet choc

15/07/2013 02:29 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT

LONDRES - Les dirigeants du sport international espèrent que les derniers scandales de dopage auront un effet choc sur l'athlétisme.

Les tests positifs des sprinters Tyson Gay, Asafa Powell et Sherone Simpson sont une source de déception, mais c'est également la preuve que les initiatives globales pour contrer le dopage fonctionnent, ont prétendu le CIO et l'IAAF.

Ces nouveaux cas, dévoilés dimanche, surviennent moins d'un mois avant les Championnats du monde à Moscou et constitue une autre ombre dans la discipline reine des Jeux olympiques.

«Je suis naturellement déçu et je tiens à réitérer notre politique de tolérance zéro envers le dopage, a fait savoir le président du CIO, Jacques Rogge, dans un communiqué. De toute évidence, la lutte contre le dopage ne peut jamais être totalement gagné, mais ces cas démontrent une fois de plus l'efficacité de la bataille en constante évolution contre le dopage dans le sport menée par le Comité international olympique et ses partenaires au sein du mouvement olympique.»

Gay, le sprinter le plus rapide sur 100 mètres cette année, a indiqué qu'il avait échoué un test hors compétition, le 16 mai. Il n'a pas identifié la substance et il attend l'expertise de l'échantillon B.

Lundi, Adidas a suspendu sa commandite de Gay, qui a porté les chaussures du fabricant allemand depuis 2005. La société a évoqué une clause dans le contrat de Gay relative au dopage.

PLUS:pc