NOUVELLES

La Mauritanie libérera l'ami des Canadiens impliqués dans l'attaque d'In Amenas

15/07/2013 09:07 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT

Le jeune Canadien condamné et détenu en Mauritanie pour avoir entretenu des liens avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et posé un danger à la sécurité nationale du pays pourra sortir de prison.

Aaron Yoon a purgé les 18 mois de sa sentence, a déclaré la justice mauritanienne, dimanche.

Yoon a toujours nié les accusations à son endroit, affirmant qu'il s'était rendu en Mauritanie pour apprendre l'arabe et étudier le Coran.

L'homme âgé de 24 ans avait été le compagnon de voyage de deux Canadiens impliqués dans l'attaque terroriste du complexe gazier d'In Amenas, en Algérie, le 16 janvier dernier. L'assaut s'était soldé par la mort de 37 otages et de 29 terroristes.

Les deux anciens camarades de classe de Yoon étaient parmi les terroristes qui ont péri. Le trio, qui a fréquenté la même école secondaire à London, en Ontario, a voyagé ensemble au Maroc. Aaron Yoon a été arrêté en décembre 2011 et soutient qu'il n'a rien à voir avec l'attaque de janvier dernier.

En avril dernier, Aaron Yoon s'est plaint d'avoir été battu et torturé en prison. Il avait reçu le soutien d'Amnistie internationale.

PLUS:rc