NOUVELLES

Deux nouvelles dépouilles retrouvées dans les décombres de Lac-Mégantic

15/07/2013 03:54 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT

LAC-MÉGANTIC, Qc - Deux nouvelles dépouilles ont été extirpées des décombres du centre-ville de Lac-Mégantic, lundi, faisant passer à 37 le bilan des victimes retrouvées sur le site de la tragédie ferroviaire qui a dévasté la municipalité, il y a plus d'une semaine.

Il n'a pas été possible pour la Sûreté du Québec d'indiquer si les victimes retrouvées l'avaient été sur le site du tristement célèbre Musi-Café. Le porte-parole de la SQ, Michel Forget, s'est contenté d'affirmer que le lieu était un «endroit complexe» pour effectuer des recherches.

M. Forget a indiqué que les autorités sont toujours à la recherche de plus ou moins treize personnes dans la zone sinistrée. La SQ estime toujours à une cinquantaine le nombre de victimes de la tragédie.

La SQ a indiqué que les fouilles dans les décombres de la tragédie étaient toujours très difficiles. Deux enquêteurs ont éprouvé des malaises au cours des dernières heures en raison des conditions de travail. L'un a été affecté par un coup de chaleur, alors que l'autre a reçu un éclat dans un oeil. Par endroit, les personnes assignées aux recherches doivent évoluer dans des lieux où la température excède les 50 degrés Celsius.

Les efforts pour retrouver les dépouilles de toutes les victimes de la tragédie amènent les experts sur le site à travailler dès les petites heures du matin jusqu'à très tard le soir, a révélé la Sûreté du Québec. Lorsque ces recherches s'arrêtent, du pompage est effectué dans certaines fosses remplies de combustible.

Une interdiction de vol au-dessus de la «zone rouge» est encore en vigueur, a rappelé la Sûreté du Québec. M. Forget a indiqué que cette demande vise à «protéger la preuve», mais aussi à permettre à des équipes aériennes de la Sûreté du Québec d'effectuer leurs tâches sans entraves. Il a rapporté «quelques violations» de cette zone d'interdiction, sans pouvoir préciser qui aurait pu les commettre.

«Les infractaires seront poursuivis», a-t-il indiqué en ajoutant que des enquêtes sont en cours.

Le total des victimes identifiées est maintenant de 11, après l'identification de deux dépouilles par les experts du Bureau du coroner.

«Les travaux se poursuivent avec les mêmes efforts autant de la part de nos coroners que du côté du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale. Nous sommes confiants de faire d'autres identifications au cours des prochains jours», a indiqué Geneviève Guilbault, du Bureau du coroner.

D'autre part, une cérémonie à la mémoire des victimes de la tragédie de Lac-Mégantic sera célébrée le samedi 27 juillet. Cette messe commémorative se veut une occasion d'honorer la mémoire des quelque 50 personnes décédées ou disparues lors de la catastrophe ferroviaire.

Le curé de Lac-Mégantic, Steve Lemay, a révélé lundi après-midi que cet hommage collectif se déroulera en l'église Sainte-Agnès. Il a indiqué que cette messe commémorative marquera une «étape importante» dans le processus de deuil des citoyens de la municipalité.

Le curé a indiqué qu'il serait attentif aux demandes des familles quant au déroulement de la cérémonie. Il a précisé qu'il ne s'agira pas de funérailles.

PLUS:pc